Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Lotfi Ramdani
  • mercredi 15 mars 2017 08:23

Algérie- Le marché immobilier stagne, les prix de location et de vente demeurent élevés

Après une stagnation de plus d’une année des prix de location en Algérie et malgré la baisse significative des transactions immobilières les prix de location et de vente restent à des niveaux élevés. C’est ce qui ressort de l’analyse menée par le site immobilier Lkeria.com sur les prix des locations des locaux à usage d’habitation durant l’année 2016.

 

Des experts prédisaient l’effondrement des prix de l’immobilier dès le début de l’année 2016, contrairement à ce qu’entrevoyait Lkeria.com qui tablait sur une augmentation progressive des prix dès le 2éme semestre 2016.

Il faut rappeler que le marché algérien compte 8,5 millions de logements, dont 50% sont gérés par l’Etat (OPGI, AADL, etc.), alors que le parc locatif compte à lui dans les 2,5 millions de biens.Pour ce qui est des statistiques sur les logements vacants, elles demeurent non fiables.

L’analyse effectuée par Lkeria.com, s’est appuyée sur 20.000 annonces immobilières comportant le prix de la transaction et au moins la superficie du bien immobilier, qui ont été publiées sur le siteLkeria.com et sur d’autres sites d’annonces. Ces résultats ont été soumisà l’expertise de quelques agences immobilières pour attester leur exactitude.

Nous nous sommes focaliser dans cette analyse sur le prix de deux types de location ;la location d’un appartement F3 d’une superficie comprise entre 60 et 100 m² et les locations de niveaux de villas d’une superficie ne dépassant pas les 200 m².Ce sont les deux produits les plus demandés par les citoyens avec une préférence pour les appartements.

 

Evolution des loyers d’appartements et niveaux de villas:

 

La moyenne des loyers des F3 à la wilaya de Blida a connu une légère baisse de l’ordre de 1,7%passant de 31.000 DA /mois en 2015 à 30.459 DA /mois en 2016.

Pour les grandes villes du pays, le loyer reste en augmentation, certes faible, mais continue ;  à Oran  le loyer passe en 2016à  36 954 DA par mois en moyenne pour un F3. Constantine, Bejaia et  Annaba ont connu le même sort. Pour Annaba la location dans un quartier calme de cette ville côtière se négocie à 34 220 DA pour une location d’un F3 selon les annonces immobilières d’Annaba(les chiffres avancés représentent la  moyennedes loyers à travers toute la wilaya en prenant en compte tous les quartiers).

S’agissant de la capitale, elle a enregistré une tendance haussière sur cette période où le loyer moyen d’un appartement de 3 pièces est passé de 58300 DA /mois en 2015 à 62.095 DA / mois, soit une augmentation de 6%, l’équivalent du taux d’inflation enregistré fin décembre 2016.

Nous remarquons que plus de la moitié des wilayas enregistrent des loyers inférieurs à 30.000 DA/ mois, alors qu’au niveau de onze wilayas qui abritent les grandes villes : Oran, Constantine, Jijel, Blida, Annaba etc., le loyer oscille entre 30.000 et 40.000 DA.

 

Le cas particulier d’Alger

 

La capitale reste un cas à part, où le loyer moyen est plus cher de 20.000 DA en moyenne que la plus cher des 47 autres wilayas.  La même tendance est enregistrée pour la location des niveaux de villas.Pour Alger, le niveau de villa se négocie à 69.600 DA / mois, soit 7000 DA de plus par mois par rapport aux appartements. La moyenne pour Blida est de 39.000 dinars, 33.000 DA pour Boumerdes et 35.000 DA à Tipaza.

Enfin, le site Lkeria.com a observé une baisse des loyers moyens durant les mois de janvier à mai 2016 et une hausse durant le mois de juin et juillet, période où la demande est très forte à la veille de la rentrée scolaire

L’augmentation ressentie sur les loyers n’a pas dépassé le taux de l’inflation. Cet indicateur confirme la stagnation du marché immobilier, principalement à cause de l’efficacité des nouvelles dispositions contre la spéculation (passage par la banque, redressement fiscal etc..), exception faite des locations des grandes surfaces qui a connu un début de baisse qui risque de s’installer dans la durée.

 

Lotfi RAMDANI

Fondateur du site immobilier Lkeria.com

 

Tableau des prix moyens des locations des F3 pour les 48 wilayas

 

Wilaya

MoyLoyer

Min

Max

Superficie Min

Superficie Max

Confiance

2- Chlef

27 644

17 000

70 000

50

100

 

3- Laghouat

22 333

17 000

29 000

55

90

 

4- Oum-El-Bouaghi

24 633

16 000

45 000

70

100

 

5- Batna

23 663

16 000

50 000

50

100

 

6- Béjaïa

32 085

16 000

150 000

50

100

 

7- Biskra

28 474

18 000

50 000

55

100

 

8- Béchar

23 385

16 000

50 000

75

95

 

9- Blida

30 459

16 000

100 000

50

100

 

10- Bouira

24 667

16 000

45 000

60

100

 

11- Tamanrasset

30 000

30 000

30 000

60

95

 

12- Tébessa

30 364

19 000

50 000

65

100

 

13- Tlemcen

26 773

16 000

150 000

50

100

 

14- Tiaret

24 095

19 000

33 000

67

100

 

15- Tizi-Ouzou

25 692

16 000

60 000

50

100

 

16- Alger

62 095

16 000

350 000

50

100

 

17- Djelfa

27 941

18 000

50 000

60

100

 

18- Jijel

32 459

15 500

80 000

50

100

 

19- Sétif

32 960

16 000

100 000

50

100

 

20- Saida

26 778

18 000

40 000

70

90

 

21- Skikda

29 984

17 000

80 000

50

100

 

22- Sidi-Bel-Abbès

29 197

16 000

75 000

50

100

 

23- Annaba

34 220

16 000

80 000

50

100

 

24- Guelma

22 833

16 000

40 000

62

100

 

25- Constantine

28 980

16 000

80 000

50

100

 

26- Médéa

28 130

17 000

50 000

58

100

 

27- Mostaganem

31 944

16 000

80 000

50

100

 

28- MSila

22 333

18 000

29 000

65

80

 

29- Mascara

23 850

16 000

30 000

68

92

 

30- Ouargla

36 242

18 000

63 000

54

100

 

31- Oran

36 954

17 000

80 000

50

100

 

32- El-Bayadh

20 000

20 000

20 000

70

70

 

34- Bordj-Bou-Arreridj

20 296

16 000

40 000

66

100

 

35- Boumerdès

32 523

16 000

80 000

50

100

 

36- El-Tarf

21 800

16 000

30 000

62

85

 

38- Tissemsilt

32 167

18 000

40 000

61

90

 

39- El-Oued

75 000

75 000

75 000

80

80

 

40- Khenchela

40 000

40 000

40 000

80

80

 

41- Souk-Ahras

21 400

18 000

30 000

76

100

 

42- Tipaza

29 572

17 000

80 000

50

100

 

43- Mila

29 471

17 000

70 000

60

100

 

44- Aïn-Defla

23 468

16 000

50 000

56

100

 

46Aïn-Témouchent

24 593

16 000

60 000

55

100

 

47- Ghardaia

29 286

17 000

70 000

75

100

 

48- Relizane

22 000

18 000

35 000

55

100

 

 

 

 

Confiance :

Vert      : plus de 500 annonces

Orange : plus de 100 annonces

Rouge  : moins de 10 annonces

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • "..Des experts prédisaient l’effondrement des prix de l’immobilier dès le début de l’année 2016, contrairement à ce qu’entrevoyait Lkeria.com qui tablait sur une augmentation progressive des prix dès le 2éme semestre 2016.."

    "..Enfin, le site Lkeria.com a observé une baisse des loyers moyens durant les mois de janvier à mai 2016 et une hausse durant le mois de juin et juillet, ...L’augmentation ressentie (sic, ressentie par les poches?) sur les loyers n’a pas dépassé le taux de l’inflation..."

    Donc, en définitive, les loyers ont diminué et quand ils ont augmenté, ils l'ont été en dessous de l'inflation. Il y'a beaucoup d'imbéciles qui concluront (un peu vite) que finalement, les loyers ont baissés...

    Rapporter Truc mercredi 15 mars 2017 17:25
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Le point de l'actualité économique de Radio M

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le point de l’actualité économique de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Le flash info de Radio M.

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le flash d’informations de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Maroc - 33 activistes du Hirak comparaîtront devant la cour d’appel de Casablanca le 24 octobre prochain

Ces détenus et d’autres ont été arrêtés suite aux contestations qu’a connues le Rif, au nord du Maroc et qui avaient été déclenchés par la mort d'un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures fin octobre 2016 à Al Hoceïma. Selon le président de l'Association marocaine des droits de l'Homme, Ahmed Haij, leur nombre total se situe entre...