Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 21 Juillet 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 4 janvier 2017 15:06

Evénements de Bejaia : Le FFS exprime son inquiétude et appelle la population à la vigilance

Le Front des forces socialistes (FFS) se dit inquiet de la situation qui prévaut à Bejaia depuis lundi, suite une grève des commerçants qui a dégénéré en émeutes et appelle la population à la vigilance.  

 

« Le FFS suit avec beaucoup d’attention l’évolution de cette situation porteuse de risques de développements chaotiques ainsi que les tentatives de faire basculer la wilaya dans la violence », indique un communiqué de la fédération de wilaya rendu public ce mercredi, fustigeant au passage, l’attitude d’un « pouvoir » qui « pousse certaines catégories de la population à recourir à la violence »

 « L’obstination du pouvoir à s’opposer à toute alternative politique démocratique et à une sortie de crise consensuelle ainsi que l’acharnement à détruire les cadres d’organisation et de débats citoyens pousse certaines catégories de la population à recourir à la violence », écrit le parti de feu Hocine Ait Ahmed qui se range du coté du droit à manifester pacifiquement : « Le FFS a milité, il milite et il militera pour le droit de grève et de la manifestation pacifique pour exprimer les doléances légitimes de la population. Il a toujours appelé les Algériennes et les Algériens à se mobiliser et à s’organiser pacifiquement pour revendiquer leurs droits tout en faisant preuve de lucidité, d’esprit de discernement et de rejet de la violence ». Et de conclure : « Le FFS appelle la population et particulièrement les jeunes de notre wilaya à la vigilance pour déjouer les manœuvres des apprentis sorciers. Le FFS renouvelle sa proposition de concertation et de dialogue en vue de réaliser un consensus national seule alternative à la dictature de la violence d’où qu’elle vienne ».


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Voilà un parti à un parcours et une histoire glorieuse qui tombe aussi bas pour quelques miettes politicardes. Son papier est d'une simplicité et d'un raccourci mercantile de minable épicier du coin. On voit bien qu'il a perdu son leader, sa ligne et la raison. Sauf s'ils font partie des manipulateurs qui ont laché la horde de bandits de grand chemin.

    Rapporter chtibe1609 jeudi 5 janvier 2017 21:43
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Facebook, lanceur d'alerte ou tribunal populaire? (les éclairages d'Akram Kharief)

Vidéos

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc : La marche d’Al Hoceima violemment empêchée par les forces de sécurité, un militant grièvement blessé

La manifestation de jeudi 20 juillet à Al Hoceima pour la libération des militants du mouvement rifain ''Hirak'' et la fin de la répression dans le Rif, empêchée de se tenir par les forces de sécurité, a fait plusieurs blessés, dont un militant du Hirak, Imad El Attabi, dont le pronostic vital est engagé.

Tunisie- Les prix de voitures ont augmenté de 20% en quelques semaines, suite à la chute du dinar

Les concessionnaires prévoient une augmentation continue des prix de véhicules pour les prochaines semaines, tant le gouvernement « persiste » dans sa politique de réduction des importations.

Algérie- Le gouvernement veut assainir la situation des marchandises en souffrance au niveau des ports

    Le ministre du Commerce, Ahmed Abdelhafid Saci a appelé jeudi à Alger à trouver des solutions définitives aux marchandises en souffrance au niveau des ports maritimes et secs à travers un examen au cas par cas en fonction des priorités, mettent en avant l'impératif d'un contrôle total sur les produits soumis aux licences d'importation, indique  un communiqué du ministère.