Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • lundi 2 janvier 2017 14:29

Bejaïa: Une grève bien suivie et une marche contrariée par un dérapage violent

 

Des actes de violences sont venus assombrir lundi à Bejaia un mouvement de grève assez suivi des commerçants pour protester contre la hausse de prix et l'augmentation des taxes. Sur les réseaux sociaux, la tendance est à l'indignation contre le "dérapage".

 

 

L'appel à la grève qui a circulé sur les réseaux sociaux pour protester contre la cherté de la vie et l'augmentation des taxes prévues dans la loi de finances 2017 a été suivi lundi par de nombreux commerçants à Bejaïa où l'on enregistre cependant un dérapage dans la violence.

 

Selon des informations concordantes, une marche de quelques centaines de personnes prenait la direction du siège de la wilaya quand des individus ont attaqué et incendié un bus de l'Etablissement Public de Transport Urbain de Bejaia (ETUB).  Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.

 

Sur la page Facebook de Bejaïa.info de nombreux internautes ont exprimé leur réprobation à l'égard des actes de violence dont seuls les habitants subiront les conséquences.  Ce dérapage est d'autant plus fâcheux que le mouvement de grève semble avoir été bien suivie notamment à  Akbou et Sidi Aïch.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

L'application de l'accord OPEP-non OPEP "globalement excellente" (Guitouni)

Le ministre a exprimé la volonté de l'Algérie de coopérer avec les pays OPEP et non OPEP « dans un esprit de continuité ».

Le FMI maintient inchangées ses prévisions de croissance mondiale 2017-2018

Si le récent repli des cours du pétrole se maintenait, il risquerait de peser davantage sur les perspectives des pays exportateurs de brut de la région, relève le FMI.

La Russie estime nécessaire l’implication du Nigeria et de la Libye dans l’accord pétrolier

Quelque 700.000 barils/jour supplémentaires ont été mis sur le marché par ces deux pays au cours de ces derniers mois.