Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

  •   Moutiou Adjibi Nourou (Agence Ecofin)
  • lundi 19 mars 2018 17:18

Le Nigeria annonce la suspension de sa participation à l'accord de libre-échange de l'Union africaine

 

Le retrait du Nigeria qui représente l’une des deux plus grandes économies du continent, avec un marché potentiel de plus de 190 millions de personnes.

 

Le Nigeria suspend sa participation à l’accord de libre-échange de l’Union africaine (UA). C’est ce qu’indique un communiqué de la présidence du Nigeria, rendu public ce dimanche. Selon le communiqué, le président nigérian Muhammadu Buhari ne devrait pas assister au sommet extraordinaire de l’UA à Kigali, où devrait être signé l’accord sur la zone de libre-échange continentale (ZLEC), ce mercredi.

« M. le président ne voyagera plus vers Kigali pour cet événement parce que certains acteurs nigérians ont fait savoir qu'ils n'ont pas été consultés.Ils ont quelques réticences quant aux conditions de ce traité », a indiqué le communiqué relayé par Africa News.

Cette décision intervient dans un contexte où plusieurs syndicats du pays rejettent l’accord, dont l’une des implications directes résulterait en une plus grande ouverture du marché nigérian, au reste du continent. La décision de suspension devrait donc permettre de « donner plus de temps pour les consultations », selon le texte publié.

Le retrait du Nigeria qui représente l’une des deux plus grandes économies du continent, avec un marché potentiel de plus de 190 millions de personnes, porterait un coup dur au projet, dont la décision de lancement avait été prise depuis 2012. 

Rappelons que la ZLEC vise à réunir les 54 Etats d’Afrique, à travers leurs organisations sous-régionales, afin de réaliser la plus grande intégration commerciale africaine.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Le président nigerian n'a aucune vision d'avenir pour son pays. Il navigue à vue. Et c'est une marionnette du sionisme mondial.
    Ce sommet de l'UA est un acte fondateur majeur dans le domaine économique en Afrique. Le train de l'économie Africaine nouvelle est parti sans le nigeria resté à quai. A la demande de ses maîtres, le président nigerian a sa&boté plusieurs projets très importants en Afrique.
    C'est très triste de voir un président d'un très grand pays, comme le Nigeria, ayant une incompétence crasse.

    Rapporter Simply mardi 20 mars 2018 04:04
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...