Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Algérie Presse Service
  • jeudi 21 décembre 2017 13:08

Yémen: l'ONU appelle à l'arrêt des violences et à la relance du processus politique

 

L'envoyé spécial du  secrétaire général de l'ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed a exhorté mercredi toutes les parties à la retenue et à cesser tout acte de violence qui aggraverait la situation humanitaire et sécuritaire déjà difficile dans le pays.

Profondément préoccupé par l'escalade de la violence et les violations  continues à l'encontre des civils, l'envoyé de l'ONU a appelé toutes les  parties à s'acquitter des obligations qui leur incombent en vertu du droit  international humanitaire et des droits de l'Homme. Il a insisté sur la nécessité que les auteurs de violations des droits de l'Homme rendent des  comptes.

M. Ould Cheikh Ahmed a condamné le ciblage de la ville de Riyadh le 19 décembre dernier avec un missile balistique. "Il s'agit d'une escalade qui  entrave les efforts de paix au Yémen", a souligné son bureau.

Au regard des résolutions du Conseil de sécurité, les parties doivent assurer la sécurité des civils et faciliter l'acheminement rapide et sans  entrave de l'aide humanitaire, a rappelé le médiateur onusien.

Dans ce contexte, l'envoyé spécial s'est félicité de la décision prise  par l'Alliance arabe d'ouvrir le port de Hodeidah pour un accès de l'aide humanitaire et d'autoriser les navires commerciaux à entrer pendant 30 jours. Il a appelé à la poursuite de ces mesures à l'avenir.

L'envoyé spécial a réaffirmé qu'il n'y a pas de solution militaire à la crise au Yémen et que la solution ne peut être trouvée que grâce à un processus politique pris en main par les Yéménites, avec la facilitation des Nations Unies et le soutien de la communauté internationale.

"Toute solution politique doit être décidée par les Yéménites eux-mêmes, sans aucune intervention étrangère", a souligné M. Ould Cheikh Ahmed, qui a réitéré sa ferme intention de redoubler d'efforts pour entrer en contact avec toutes les parties afin de préparer la reprise d'un processus politique global et crédible.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.