Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Ahmed Bounour
  • mardi 7 novembre 2017 17:23

Le prix du pétrole poursuit sa hausse

L’Opep et l’AIE (Agence international de l’énergie) estiment que le marché tendra vers le rééquilibrage au cours des mois à venir.

 

Le prix du Brent a dépassé les 64 dollars, mardi, ce qui représente sa plus importante hausse depuis trois ans. L’approche de la réunion de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) au cours de laquelle il est attendu qu’une nouvelle réduction de production soit décidée. Les dernières arrestations de princes et de ministres saoudiens officiellement dans le cadre d’une opération anti- corruption, ont semble-t-il, également emballé le marché pétrolier.

Les prix du pétrole ont franchi, jeudi dernier, la barre symbolique des 60 dollars et ont poursuivi  leur hausse durant les jours suivant. Une tendance qui conforte l’Opep dans sa démarche visant à rééquilibrer le marché pétrolier à travers la réduction une nouvelle fois de sa production.

Les membres de l’organisation et leurs partenaires menés par la Russie ont convenu de réduire leur production de 1,8 million de barils par jour en janvier dernier. Un accord, initialement de six mois, qui a été prolongé  jusqu’au mois de mars prochain. La reconduction de cet accord se précise de plus en plus à un moment où, aussi bien l’Opep que l’AIE (Agence international de l’énergie) estiment que le marché tendra vers le rééquilibrage au cours des mois à venir.

D’un autre côté, la baisse récente du nombre de puits opérationnels aux Etats-Unis a été également un facteur ayant favorisé la remontée des prix. D’après le cabinet américain Baker Hughes, le nombre de puits est passé de 737 à 729 dernièrement. Ce qui a fait penser à une future  baisse de la production américaine.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Une mauvaise nouvelle pour le régime Allaouite surtout quand on sait que son économie est déjà sous perfusion et que les dons en provenance des féodales monarchies arabes du Golfe commencent à se tarir.

    Rapporter Hellali jeudi 9 novembre 2017 13:10
  • Je suis d’avis que l’OPEP et la Russie travaillent dans l’intérêt de ce pétrole de Schiste. Ils doivent avoir quelques intérêts investis dans ces compagnies productrices américaines. Ce cartel a déclaré aujourd’hui que la production de pétrole de schiste se développera considérablement plus vite que prévu au cours des quatre prochaines années après que les réductions de production de l’OPEP et non-OPEP avaient déclenché une reprise du prix du brut, aidant les producteurs américains.
    L’OPEP et ses partenaires, y compris la Russie, se réunissent à Vienne le 30 novembre pour décider de prolonger l’accord pour freiner la production au-delà de la fin du mois de mars. Depuis le 1 janvier, ils ont ciblé ces réductions de production d’environ 1,8 millions de barils par jour dans le but de réduire les stocks mondiaux. Le Brent brut a rebondi a plus de 10 % cette année, et se négocie à plus de 62 $ le baril à Londres.

    Rapporter Faro Laz mardi 7 novembre 2017 19:47
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.