Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Ahmed Bounour
  • vendredi 6 octobre 2017 12:43

La production mondiale de céréales terminera l’année sur un record, selon la FAO

La FAO prévoit une légère augmentation du commerce mondial de céréales au cours de l'année commerciale.

 

Dans un rapport publié ce jeudi, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a revu à la hausse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales pour 2017. Celle-ci devra atteindre 2 612 millions de tonnes, soit une augmentation de 7 millions de tonnes par rapport à la production de l’année 2016, considérée elle-même comme un record.

La FAO a modifié ses prévisions établies en septembre dernier en raison de « tendances anticipant une production de blé stable dans l'UE et en Russie et sur les productions de maïs attendues en Chine et aux Etats-Unis ».

« La FAO prévoit maintenant que 750,1 millions de tonnes de blé, 1 361 millions de tonnes de céréales secondaires et 750,1 millions de tonnes de riz soient récoltés en 2017, soit légèrement moins que lors des premières prévisions, ces dernières prévisions se rapprochent cependant  de la production record de l'année dernière », ajoute la même source. Elle estime que d’ici l’année 2018, un record sera atteint au niveau des stocks mondiaux de céréales avec 720,5 millions de tonnes.

La FAO prévoit, en outre, une légère augmentation du commerce mondial de céréales au cours de l'année commerciale pour atteindre les 403 millions de tonnes. Ce « niveau record », précise l’organisation « s'explique en grande partie par des importations de maïs plus importantes de la Chine, de l'EU et de l'Iran ».  

« Alors que la Russie devrait être amenée à consolider son rôle de plus important exportateur de blé au monde, l'Argentine et le Brésil devraient être les principaux bénéficiaires de la bonne forme du commerce mondial de céréales secondaires », poursuit la FAO.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole- La reconduction de l’accord de réduction de la production se ferait après une interruption de quelques mois

« Tout porte à croire que l’accord sera reconduit vers la fin de l’année 2018 et qu’aucune décision ne sera prise, dans ce sens, à la réunion de l’Opep de novembre prochain », indiquent des sources citées par Reuters qui précisent qu’une telle décision sera prise en fonction de la situation du marché.

Maroc - Le PIB du tourisme a progressé de 5% en 2016 (HCP)

Selon une note d'information du Haut Commissariat marocain au Plan, la contribution du tourisme au PIB marocain est, en revanche, restée presque stable en 2016, par rapport à 2015 (6,6% contre 6,5%).

Horst Köhler en tournée dans la région : l’ONU reprend sa médiation dans le dossier sahraoui

L’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, qui a rencontré le roi du Maroc mardi, a discuté hier avec les responsables sahraouis des moyens de relancer les négociations de Manhasset interrompues en 2012.