Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Reuters
  • mardi 5 septembre 2017 11:15

Kenya: Raila Odinga exige des "garanties" pour le nouveau scrutin présidentiel

L'opposant kenyan Raila Odinga exige des garanties (dr)

 L'opposant kényan Raila Odinga a annoncé mardi qu'il ne participerait pas au nouveau scrutin présidentiel fixé au 17 octobre s'il n'a pas des garanties "légales et constitutionnelles" sur les conditions d'organisation de l'élection.

 

   

"On ne peut pas répéter la même erreur une deuxième fois et en attendre des résultats différents", a-t-il expliqué à la presse. L'opposition estime notamment que les membres de la commission électorale doivent être remplacés et que des poursuites judiciaires doivent être lancées contre eux.

 Jugeant que le scrutin du 8 août dernier avait été entaché d'irrégularités, la Cour suprême a invalidé vendredi dernier la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta, et ordonné l'organisation d'un nouveau scrutin, dont la date a été annoncée lundi par la commission électorale.

 "Il n'y aura pas d'élection le 17 octobre si les conditions que nous avons exposées dans une déclaration ne sont pasréunies", a prévenu Odinga. La présidence kényane a exclu lundi de remplacer les membres de la commission électorale.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole- La reconduction de l’accord de réduction de la production se ferait après une interruption de quelques mois

« Tout porte à croire que l’accord sera reconduit vers la fin de l’année 2018 et qu’aucune décision ne sera prise, dans ce sens, à la réunion de l’Opep de novembre prochain », indiquent des sources citées par Reuters qui précisent qu’une telle décision sera prise en fonction de la situation du marché.

Maroc - Le PIB du tourisme a progressé de 5% en 2016 (HCP)

Selon une note d'information du Haut Commissariat marocain au Plan, la contribution du tourisme au PIB marocain est, en revanche, restée presque stable en 2016, par rapport à 2015 (6,6% contre 6,5%).

Horst Köhler en tournée dans la région : l’ONU reprend sa médiation dans le dossier sahraoui

L’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, qui a rencontré le roi du Maroc mardi, a discuté hier avec les responsables sahraouis des moyens de relancer les négociations de Manhasset interrompues en 2012.