Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Le nombre d'usagers de Twitter stagne; l'action chute

 

Le chiffre d'affaires publicitaire a reculé de 8% à 489 millions de dollars mais se situe cependant au-dessus des attentes.

 

L'action Twitter perd plus de 10% en avant-Bourse jeudi, les investisseurs n'ayant pas apprécié que le site de micro-blogging ait annoncé jeudi que le nombre de ses usagers actifs avait stagné au deuxième trimestre, par rapport au trimestre précédent.

Twitter pâtit de la concurrence de Facebook et de Snapchat, l'application de messagerie de Snap, même s'il est très populaire après des célébrités et personnalités diverses et s'il a investi par exemple dans les contenus diffusés en direct.

Le nombre d'usagers actifs mensuels s'est établi à 328 millions sur la période avril-juin, en deçà des 328,8 millions attendus par les analystes, selon le consultant Factset. Il était identique au premier trimestre, période où Twitter avait gagné neuf millions d'usagers actifs mensuels de plus que prévu.

"Si on ne peut pas augmenter ce nombre mensuel quand le président des Etats-Unis 'tweete" tous les jours, alors je me demande bien ce qu'il faut faire", a commenté Michael Nathanson (MoffettNathanson Research).

Aux Etats-Unis, le nombre moyen d'usagers actifs mensuels a fléchi à 68 millions au deuxième trimestre contre 70 millions le trimestre précédent.

La perte nette au deuxième trimestre s'est creusée en raison d'une dépréciation de 55 millions de dollars et le chiffre d'affaires a reculé de 4,7%.

Le site de micro-blogging s'est employé à doper ses revenus via des retransmissions vidéo en direct il mais a pâti de la perte du contrat de diffusion des matches de la NFL en avril, la Ligue nationale de football américain ayant opté pour Amazon.com.

Le chiffre d'affaires publicitaire a reculé de 8% à 489 millions de dollars (417,7 millions d'euros) mais se situe cependant au-dessus des attentes des analystes qui tablaient sur 458,1 millions de dollars.

"Tant que Twitter ne renouera pas avec une croissance de son chiffre d'affaires, nous pensons que les annonceurs alloueront leurs budgets à des plates-formes qui permettent de mieux viser, atteindre et mesurer (leur cible)", écrit dans une note Michael Pachter (Wedbush).

La perte nette au deuxième trimestre s'est creusée à 116,5 millions de dollars, soit 16 cents par action, contre 107,2 millions de dollars, soit 15 cents par action, il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 8 cents par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 4,7% à 573,9 millions de dollars, sa deuxième baisse depuis l'introduction en Bourse du site en 2013.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.