Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   APS
  • lundi 24 juillet 2017 16:22

Le marché pétrolier enregistre "une tendance vers un rééquilibrage" (producteurs)

 

La volatilité du marché a été plus faible ces dernières semaines, selon le Comité de suivi des pays Opep et non Opep.

 

Le Comité ministériel conjoint de suivi des pays de l’Opep et des pays non Opep (JMMC) a exprimé, lundi à Saint-Pétersbourg, sa conviction que le marché pétrolier mondial enregistre "une tendance vers un rééquilibrage".

A l'issue de sa 4ème réunion tenue à Saint-Pétersbourg, le Comité ministériel a estimé sur la base du rapport de la commission technique chargée du Suivi de la mise en œuvre de l'accord de réduction de la production de pétrole, que "le marché du pétrole effectuait des progrès constants et significatifs vers le rééquilibrage".

"Le renforcement continu de la reprise mondiale est en cours, avec une stabilité du marché du pétrole qui reste un facteur déterminant. La volatilité du marché a été plus faible ces dernières semaines, alors que les flux d'investissement ont visiblement commencé à s'améliorer dans l'industrie".

L'Opep et onze autres pays, dont la Russie, sont engagés depuis le début de l'année dans une réduction de leur production devant durer jusqu'en mars 2018 afin de réduire l'excès d'offre qui pèse sur les cours de l'or noir.

Lors de la 4ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi des pays de l’Opep et des pays non Opep, à Saint-Pétersbourg, l'Algérie a été représentée par le ministre de l'Energie M. Mustapha Guitouni.

Le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l'Opep tenue en novembre 2016 et de la Déclaration de coopération ultérieure faite lors de la réunion ministérielle conjointe Opep-non Opep tenue en décembre 2016 à Vienne. Le JMMC est composé de trois pays membres de l'Opep (Algérie, Koweït et Venezuela) et de deux pays non membres de l'Opep (Russie et Oman). 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.