Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 19 Janvier 2018

  •   REUTERS
  • samedi 18 mars 2017 11:57

France : Un homme abattu à l'aéroport d'Orly


Un homme a été abattu samedi à l'aérogare d'Orly Sud, près de Paris, après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle en patrouille, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.



Cet incident n'a pas fait de blessés parmi les voyageurs présents à l'aéroport d'Orly, le deuxième de France en nombre de passagers annuels, a-t-on précisé de même source. "Un homme aurait essayé de s'attaquer à un soldat de Sentinelle et il a été abattu à Orly Sud, hall 1", a-t-on dit place Beauvau.

"L'homme a réussi à s'emparer de l'arme d'un militaire de Sentinelle. A priori, il a été rapidement neutralisé par les forces de sécurité. C'est a priori un Famas (fusil d'assaut-NDLR) dont l'homme s'est emparé", a par ailleurs déclaré Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur français, sur franceinfo.

 L'homme abattu avait probablement ouvert le feu précédemment sur des policiers lors d'un contrôle à Stains, en Seine-Saint-Denis, a-t-on dit de sources policières. Ces deux incidents ont "a priori" été commis par la même personne, décrite comme "radicalisée" et connue des services de renseignement, selon l'une de ces sources.

Toujours selon cette source, un contrôle effectué par la brigade anti-criminalité (bac) a dégénéré à Stains et l'homme a tiré sur les policiers avant de prendre la fuite, aux alentours de 07h00 du matin.

De même source, on affirme que cet homme s'est ensuite rendu à l'aérogare d'Orly Sud, où il a dérobé l'arme d'un soldat, puis s'est retranché dans un commerce de l'aéroport et a été abattu par un militaire. "L'individu avait une fiche S (des services de renseignements)", selon cette même source.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les militants du FFS à Ghardaia ont été tous acquittés

  Le FFS avait  interpelé  par le biais  d’une question orale le ministre de la justice garde des sceaux, Tayeb Louh, le 09 janvier  passé, sur  la présentation  de ces cadres et militants du FFS à Ghardaia devant le tribunal criminel.

Maroc : la réforme du régime de change est une décision "souveraine" (Banque centrale)

Initialement prévue pour juillet dernier, cette réforme, qui vise à élargir la fluctuation du dirham marocain, avait été retardée par le gouvernement pour "des études supplémentaires".  

Algérie : Ouyahia n a pas encore dit son dernier mot au sujet des privatisations

Le FLN, le RND et même le FCE sont d’accord pour respecter la décision du président subordonnant à son accord les privatisations.