Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

  •   REUTERS
  • samedi 18 mars 2017 11:57

France : Un homme abattu à l'aéroport d'Orly


Un homme a été abattu samedi à l'aérogare d'Orly Sud, près de Paris, après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle en patrouille, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.



Cet incident n'a pas fait de blessés parmi les voyageurs présents à l'aéroport d'Orly, le deuxième de France en nombre de passagers annuels, a-t-on précisé de même source. "Un homme aurait essayé de s'attaquer à un soldat de Sentinelle et il a été abattu à Orly Sud, hall 1", a-t-on dit place Beauvau.

"L'homme a réussi à s'emparer de l'arme d'un militaire de Sentinelle. A priori, il a été rapidement neutralisé par les forces de sécurité. C'est a priori un Famas (fusil d'assaut-NDLR) dont l'homme s'est emparé", a par ailleurs déclaré Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur français, sur franceinfo.

 L'homme abattu avait probablement ouvert le feu précédemment sur des policiers lors d'un contrôle à Stains, en Seine-Saint-Denis, a-t-on dit de sources policières. Ces deux incidents ont "a priori" été commis par la même personne, décrite comme "radicalisée" et connue des services de renseignement, selon l'une de ces sources.

Toujours selon cette source, un contrôle effectué par la brigade anti-criminalité (bac) a dégénéré à Stains et l'homme a tiré sur les policiers avant de prendre la fuite, aux alentours de 07h00 du matin.

De même source, on affirme que cet homme s'est ensuite rendu à l'aérogare d'Orly Sud, où il a dérobé l'arme d'un soldat, puis s'est retranché dans un commerce de l'aéroport et a été abattu par un militaire. "L'individu avait une fiche S (des services de renseignements)", selon cette même source.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.