Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Maghreb Emergent
  • lundi 2 janvier 2017 09:08

L’Algérie a reçu huit chasseurs Su-30MKI russes, 6 autres seront livrés d'ici 2018

 

 

 L’Algérie a reçu les huit premiers chasseurs de type Su-30MKI(A) en application du contrat conclu en 2015 sur la livraison de 14 appareils de ce type, rapporte le site russe Sputnik citant le blog militaire russe bmpd.

 

 

Six autres avions de chasse qui sont assemblés à l’usine aéronautique d’Irkoutsk (Sibérie), seront remis à l'armée de l'air algérienne d'ici 2018, indique la même source.  C'est, indique le blog bmpd, le troisième contrat sur la livraison de chasseurs russes de ce type à l'Algérie qui dispose déjà dans ses escadrilles 44 Su-30MKI(A).

 Au total, l'usine aéronautique d'Irkoutsk a produit 29 avions Su-30, dont 21 Su-30SM et huit Su-30MKI(A) destinés à l'Algérie. Le premier avion de ce lot a été testé le 10 novembre 2016, indique la même source.

 La Russie – et avant l’Union soviétique – reste le fournisseur principal de l’armée algérienne même si celle-ci a entrepris au cours des dernières années une diversification de ses sources d’armements.

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Hamid Temmar

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »

"L’ouverture du fret maritime au privé est une aventure" (Ferhat Ait Ali)

 Il était question, selon des déclarations officielles de l’ancien ministre du Transport Boudjemaa Talai, que la CNAN acquière 27 navires entre 2016 et 2022 pour renforcer sa flotte.