Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Janvier 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • vendredi 2 décembre 2016 10:40

Moscou accuse des services étrangers d'organiser une cyberattaque contres des banques russes

 Le siège des services russes (FSB) à Moscou (DR)

Les services secrets russes (le Service fédéral de sécurité -FSB ) accusent des services de renseignement étrangers d'avoir préparé les cyberattaques contre le système financier de la Russie.

 Des "services secrets étrangers" préparent une cyberattaque contre la Russie, visant notamment à déstabiliser son système financier, ont accusé vendredi les services secrets russes (FSB).

"Le FSB a reçu des informations concernant la préparation par des services secrets étrangers d'une cyberattaque d'envergure pour déstabiliser à partir du 5 décembre 2016 le système financier russe, en particulier les activités de plusieurs grandes banques russes", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les "centres de commandement" et les serveurs nécessaires à la réalisation de cette attaque appartiennent à l'hébergeur internet ukrainien BlazingFast, a affirmé le FSB.

 Selon le FSB, les responsables de cette cyberattaque vont notamment "envoyer en masse des SMS et publier des messages provocants sur les réseaux sociaux et sur les blogs à propos d'une crise du système financier russe" aux habitants de plusieurs dizaines de villes russes. Le FSB a déclaré mener des "actions" pour enrayer cette cyberattaque.

 De son côté, le directeur de BlazingFast, Anton Onopriïtchouk a démenti dans une déclaration toute implication dans des cyberattaques, soulignant que sa société fournissait "des services pour se protéger (de cyberattaques), pas pour mener des attaques".

 "Pour l'instant, personne ne nous a contacté concernant ce communiqué" du FSB, a-t-il ajouté. "Nous essayons d'analyser cette situation mais il s'agit de très nombreuses adresses IP et cela peut prendre beaucoup de temps".  Mais selon le site russe Sputnik, la société d'hébergement ukrainienne BlazingFast qui a confirmé avoir de la clientèle aux Pays-Bas et a promis de faire une enquête.

 La mise en cause (et en garde) du FSB survient quelques jours après des accusations contre la Russie émanant des occidentaux.  Le chef des services secrets allemands a mis en garde contre les piratages informatiques notamment en provenance de Russie.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Le CPP offre "les droits TV pour les nuls" et, en bonus, un Oum Dourman virtuel

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - 2 nouveaux arrêtés portant sur le Fonds des énergies renouvelables ont été publiés dans le Journal officiel

Ce fonds est alimenté essentiellement à hauteur de 1% de la redevance pétrolière.

Algérie- Tifralait signe un accord d’investissement de 300 millions USD avec un groupe américain

  L’accord d’investissement porte sur la création d’une joint-venture pour la réalisation à Adrar, sur 25.000 hectares, de plusieurs projets dans les filières pomme de terre, engrais, céréales, élevage laitier et aliments de bétails.

Sénégal-Algérie: les Verts doivent gagner et... espérer que le Zimbabwe gagne

Sauf miracle, la sélection algérienne qui affrontera ce soir le Sénégal à France-ville au Gabon est quasi-éliminée. Les Verts qui n'ont plus leur destin entre leurs mains joueront le Sénagal avec l'objectif de l’emporter tout en espérant que le Zimbabwe accroche la Tunisie pour espérer se qualifier aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon.