Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Algérie Presse Service
  • lundi 21 novembre 2016 17:04

Ouverture du Salon international du transport et de la logistique d'Alger



 Le premier Salon international du transport et de la logistique (Logistical) a ouvert ses portes lundi au Palais des Expositions (Alger) avec la participation de plus de 50 exposants nationaux et étrangers. Cette manifestation économique dédiée à la chaîne logistique, au fret et au transport de marchandises, regroupe différents intervenants et entreprises nationales et étrangères.

 

 Le ministre des Transports et des travaux publics Boudjemâa Talai, qui a inauguré ce salon de quatre (4) jours, a mis l'accent sur l'importance du transport et la logistique dans le développement économique.

Il a souligné que les pouvoirs publics se penchent actuellement sur la mise en œuvre d'un plan national du transport et la logistique, notant que l'Algérie dispose d'un important réseau et infrastructures de transport (ports, routes, voies ferrées, aéroports...). L'objectif actuel, selon lui, est d'aboutir à une meilleure organisation de ce secteur, dont le transport de marchandises.

 Une zone franche à Tamnarasset


Evoquant les zones franches, M. Talaï a souligné qu'une zone franche sera "probablement" créée à Tamanrasset alors que d'autres espaces économiques similaires seront implantés au niveau du futur port de Cherchell.


A une question sur la part de la flotte nationale qui ne couvre actuellement que 3% du marché algérien de transport maritime, le ministre a indiqué que la stratégie nationale vise le renforcement du pavillon national à travers les nouvelles acquisitions de navires, l'augmentation des capacités du transport par des partenariats internationaux.


Quant à la concurrence, notamment dans le transport aérien, il faut "réduire les prix pour être compétitif", a dit M. Talaï en marquant une halte au stand d'Air Algérie. Pour sa part, Rachid Saï directeur de l'Animation et du développement de l'entreprise à la Chambre Algérienne du Commerce et d'Industrie (CACI), a indiqué que sur la cinquantaine d'exposants présents à Logistical, il y a cinq entreprises de France et de Suisse.

En marge du salon organisé par la CACI en partenariat avec la SAFEX et la CACI-France sous le thème "pour la maîtrise des coûts logistiques", plusieurs conférences thématiques ont été programmées.

 

LIRE AUSSI : Un premier symposium (SITTEM) pour faire le point sur le grand gap dans la logistique à l’export en Algérie


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.