Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018


 

Bilan financier de l’année 2017 

Ooredoo renforce son positionnement grâce à une stratégie digitale innovante

 

Le groupe de télécommunications Ooredoo a rendu publics, le lundi 12 février 2018, ses résultats financiers de l’année 2017 confirmant la poursuite du développement de sa filiale algérienne notamment dans le segment du digital et de l’Internet mobile haut débit.

 

Ooredoo Algérie a, en effet, clôturé l’année 2017 avec des indicateurs financiers positifs portés par la stratégie de l’entreprise orientée vers les nouveaux services digitaux et l’enrichissement de son monde Haya ! .  

 

Les revenus de Ooredoo (Algérie) ont atteint 104,2 milliards de dinars algériens en 2017.

 

Le parc clients a, quant à lui, avoisiné les 14 millions d’abonnés à fin décembre 2017.

 

Le résultat avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) a été de 45,8milliards de dinars algériens en 2017 contre 39,3 milliards de dinars algériens en 2016 soit une progression de +16,5%.

 

Au sein du groupe Ooredoo, Ooredoo (Algérie) représente 9% du nombre d’abonnés.

 

Ooredoo Algérie clôture ainsi l’année 2017 par la consolidation de son positionnement dans le secteur national de la téléphonie mobile, et se fixe l’objectif de renforcer ses investissements en Algérie en 2018 afin de démocratiser la technologie 4G et le haut débit mobile auprès des utilisateurs algériens et participer ainsi au développement de l’économie numérique nationale.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.