Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

Sanofi lance


3 challenges aux start-ups africaines

 

-     Dans le cadre de l’Afric@Tech de VivaTech, appel à candidature en Algérie-

 

 

Alger le 06 février, 2018 – Sanofi participe à VivaTech du 24 au 26 mai 2018 à Paris. Sanofi accélère l’innovation en Afrique et lance 3 challenges aux start-ups africaines dans le cadre de l’Afric@Tech. Les candidatures de start-ups algériennes sont attendues nombreuses.

 

Ces 3 challenges ont pour objectif d’apporter des solutions innovantes et adaptées pour améliorer l’accès aux soins en Afrique. Initié par Sanofi dans tous les pays d’Afrique simultanément, ce concours permettra d’identifier, primer et accompagner les meilleures start-ups dans leur volonté de révolutionner les pratiques de santé sur le continent africain.

 

“ Depuis plus de 50 ans, nous nous sommes engagés à améliorer l’accès aux médicaments et aux soins pour tous les Africains. Nous pensons qu’il est de notre responsabilité d’accompagner, de développer et de mettre en lumière ces start-ups algériennes talentueuses.”, Haissam Chraiteh, Country Chair, Sanofi Algérie.

 

 Nos challenges :

 

  • Le premier challenge consiste à apporter une solution pour diagnostiquer plus tôt les maladies non-transmissibles, qui deviennent une priorité de santé en Afrique. Identifier et traiter les personnes touchées plus rapidement peut améliorer leur qualité de vie et voire même la sauver.
  • L’Afrique étant le théâtre d’une évolution majeure en termes de télécommunications, le deuxième challenge se focalise sur la manière dont la télémédecine peut améliorer l’accès aux soins sur le continent, en dépassant les contraintes de distance, de temps et de ressources.
  • Enfin, le dernier challenge soulève l’enjeu de l’amélioration de la formation des professionnels de santé dans le domaine des maladies chroniques en Afrique. Il s’agit de trouver des solutions pour qu’ils aient accès aux dernières informations médicales cliniques (notamment des avancées thérapeutiques) pour une meilleure prise en charge du patient africain

 

Cet appel à projets est gratuit et ouvert à toutes les start-ups algériennes. Les inscriptions peuvent se faire en ligne dès à présent. Les candidats ont jusqu’au 15 février 2018 pour déposer leur dossier de candidature en ligne sur la plateforme suivante

https://challenges.vivatechnology.com/en/challenges/sanofi-in-africa?lang=en

 

Un jury sélectionnera les start-ups retenues en mars. Les start-ups seront sélectionnées selon 5 critères : une preuve concrète de résultats positifs dans au moins un pays en  Afrique, la maturité du projet, la pertinence de la solution, du potentiel du marché et du business model, les compétences, l’expertise et l’expérience de l’équipe et enfin les preuves scientifiques si cela est applicable.

 

Les start-ups sélectionnées pourront prendre part au Sanofi in Africa Lab à l’Afric@Tech. Elles présenteront leurs projets devant un jury et pourront faire la démonstration de leurs solutions devant l’audience. Les projets lauréats pourront bénéficier également d’une aide financière et d’un accompagnement de la part de Sanofi grâce à un système de coaching et de mentoring.

 

Ces 3 challenges s’inscrivent dans la stratégie de Sanofi d’accompagner et d’encourager l’innovation en Afrique. Ils constituent une initiative concrète permettant de contribuer localement à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus audacieux et les plus innovants, dans la réalisation de leurs projets.

 
   

A propos de Sanofi

 

La vocation de Sanofi est d’accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d’une maladie chronique.

 

Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

 

Sanofi, Empowering Life, donner toute sa force à la vie.

 

 Contacts :

 Relations Presse

Naouel Tamazirt

Tél. : (07) 70 67 86 67

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.