Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017


 

Société Générale Algérie confirme son soutien aux professionnels de la santé

à travers sa participation  au forum pharmaceutique international

 

Société Générale Algérie participe au forum pharmaceutique international qui se tient les 14, 15 et 16 mai au Centre International des Conférences CIC, club des pins à Alger, En mettant en avant son expertise globale et une gamme de produits étendue couvrant les besoins de ses clients aussi bien Retail que Corporate.

S’agissant du segment Clientèle Corporate, cette démarche fait suite à la contribution de Société Générale Algérie depuis plusieurs années, et de manière significative au financement de l’économie et au développement industriel de l’Algérie. C’est particulièrement le cas ces dernières années marquées par les mutations visant à encourager le secteur productif.

 Cet accompagnement est d’autant plus fort dans le secteur pharmaceutique où Société Générale Algérie est reconnue pour être un réel partenaire avec sa position de leader dans les financements structurés et ce, en sa qualité d’Arrangeur Chef de File qui a eu à procéder au montage de la quasi-totalité des financements de projets promus par des opérateurs privés.

 Entre 2015 et 2016, Société Générale Algérie a pu arranger plus de 6 milliards DA de financements accordés en accompagnement à des projets d’investissements, dans l’industrie pharmaceutique et de  la grande distribution.

 En 2017, Société Générale Algérie compte bien renforcer son positionnement et son accompagnement à ce secteur avec une participation active à des rencontres business d’envergure à l’instar du  forum pharmaceutique en proposant une expertise métier et des produits au service de ses clients œuvrant activement dans l’industrie pharmaceutique, en allant du financement des équipements grâce à sa formule leasing , au financement des projets d’extension d’activité avec un accompagnement à moyen terme.

 En ce qui concerne le segment Retail, Société Générale Algérie, qui est partenaire du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens depuis 2006, accompagne les pharmaciens d’officines sur de nombreux plans, aussi bien pour les besoins d’exploitation que d’investissement, notamment avec le leasing, le financement des murs et fonds de commerce et de  la monétique.

Société Générale Algérie a développé une offre de produits adaptée aux pharmaciens, avec notamment un dispositif commercial spécifique et une tarification préférentielle.

Elle a aussi établi plusieurs partenariats avec les fournisseurs des pharmaciens et a élargi son offre et ses prestations aux pharmaciens salariés de la fonction publique avec l’offre « ERRAFIK ».

Société Générale Algérie est au service des pharmaciens sur l’ensemble  de son réseau d’agences à travers le territoire national qui est le plus large parmi les banques privées.

Société Générale Algérie est présente à ce Forum pour marquer encore une fois tout l’intérêt qu’elle porte au secteur de la pharmacie et au secteur de la santé d’une manière plus générale. Mais aussi pour renforcer son partenariat avec l’Ordre National des Pharmaciens.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.