Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017


 

Journée internationale de la liberté de la presse

Ooredoo présente ses félicitations aux médias algériens

 

Ooredoo marque la Journée internationale de la liberté de la presse célébrée à travers le monde, le 03 mai de chaque année.

 

Dans son message aux médias algériens pour cette occasion, M. Hendrik Kasteel, Directeur Général de Ooredoo, a déclaré : "En mon nom et au nom de Ooredoo, je tiens à présenter nos meilleurs vœux de réussite et de succès aux journalistes et aux professionnels des médias algériens. Cette journée constitue une occasion de rappeler le rôle essentiel des médias au sein de la société, de saluer leur professionnalisme et de leur rendre hommage pour leurs efforts afin de garantir au citoyen son droit à l’information.  Aujourd’hui, nous réitérons notre engagement aux côtés de la presse nationale et notre volonté de renforcer davantage notre partenariat. »

 

Entreprise citoyenne, Ooredoo œuvre depuis plus de dix ans dans la promotion du partenariat avec les médias algériens à travers des initiatives inédites en direction des journalistes et des professionnels du secteur médiatique.

 

Il s’agit notamment du concours Media Star traitant des Technologies de l’Information et de la Communication et de l’économie numérique qui en est à sa 11ème édition  et qui est devenu au fil des années un rendez-vous incontournable sur la scène médiatique algérienne suscitant l’intérêt d’un nombre sans cesse croissant de journalistes participants.

 

Aussi, dans le cadre des activités de son Club de presse créé en 2006, une soixantaine de formations ont été dispensées par Ooredoo au profit des professionnels des médias traitant de divers domaines et thématiques utiles à l'exercice de leur métier.

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Un conseil interministériel sur les exportations alimentaires utilisant des intrants subventionnés

Des incohérences  caractérisant le fonctionnement de certaines filières dont les produits sont éligibles à l'exportation ont été identifiées.

Le système Haddad, ou comment imposer une dîme sur les grands projets

De révélation en fuite, le système Haddad apparait au grand jour : une immense nasse qui permet au patron du FCE de percevoir une dîme sur tous les grands marchés.

« Les attaques contre Haddad relèvent du show médiatique » (Belkacem Boukhrouf)

    Pour l'économiste, Belkacem Boukhrouf  « la gabegie comme la corruption sont dans les institutions, les lois et les usages politiques de l’Algérie ». D’où la nécessité, estime-t-il, de poser la question de savoir « qui a permis à Ali Haddad d’avoir toutes ses ramifications ».