Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017


 

Djezzy célèbre son 15e anniversaire sous le signe de la transformation digitale

 

          Djezzy, leader des technologies de communication numérique, célèbre ce Mercredi 15 février 2017 le 15e anniversaire de l’entrée en service de son réseau, avec la fierté d’avoir contribué à la démocratisation de la téléphonie mobile et avec la ferme volonté de poursuivre sa politique de développement ouvrant la voie à la transformation digitale et à la généralisation de l’utilisation de la data en Algérie.

          Le 15 février 2002 a été le point de départ d’une belle aventure, qui aura conduit, en un laps de temps très court, à l’ascension de l’entreprise qui est devenue ainsi leader du marché. 15 ans plus tard, Djezzy garde la position de leadership consacrant la réussite d’un modèle d’entreprise qui a révolutionné l’industrie des télécommunications et formé des générations de cadres et de techniciens pour le plus grand bénéfice de l’économie algérienne.

          A cette occasion, Djezzy tient à rendre hommage aux femmes et aux hommes qui, grâce à leur esprit pionnier, à leur travail acharné et à leur détermination inébranlable, malgré des difficultés certaines, ont toujours veillé à offrir le meilleur service avec une haute qualité de réseau, à bâtir des bases solides pour la pérennité de l’entreprise et qui s’attèlent, aujourd’hui, à la réussite de la transition vers le monde numérique à la faveur du développement de l’internet mobile.

          Pionnier de la téléphonie mobile, Djezzy mène un processus de transformation pour s’adapter à l’ère digital et se rapprocher davantage des clients pour anticiper les attentes et pouvoir y répondre avec une qualité de service toujours irréprochable. Le Nouveau Djezzy né de l’accord FNI-VimpelCom est en train de devenir plus agile, plus dynamique, plus compétitif et guidé par une approche entrepreneuriale moderne dont le but est de contribuer à la mise en place d’une économie digitale qui doit faciliter le quotidien des citoyens algériens. Le lancement du e-paiement en 2016 et la préparation pour le m-paiement en 2018 illustrent cette volonté de participer à la modernisation des moyens de paiements tel que prévue dans le cadre du programme du Gouvernement.

          Dans sa stratégie de passer d’un opérateur de télécom traditionnel vers une entreprise technologique, Djezzy continuera de miser sur la formation de ses employés ainsi que sur le recrutement de jeunes talents universitaires qui répondent le mieux aux futurs besoins de l’industrie et de ses clients.

          Dans sa feuille de route, Djezzy poursuit également sa politique de transfert du savoir-faire, création de nouveaux métiers, soutien aux startups digitales, aide au développement d’un contenu local, renforcement du partenariat avec les entreprises nationales, exploitation des potentialités d’affaires existantes et consolidation de l’écosystème dont l’objectif est de permettre le développement du marché de l’emploi.

         Fort du soutien du groupe VimpelCom, Djezzy bénéficie de l’expertise digitale qu’elle est en train  de transposer sur le marché Algérien. Au-delà de la gratuité des appels introduits depuis le retour de Djezzy Carte en octobre 2016, Djezzy veut démocratiser la consommation de l’internet mobile en y facilitant l’accès avec la garantie de communiquer sur le meilleur réseau. Djezzy a finalisé le déploiement de la 3G sur les 48 wilayas en décembre 2016 et ouvert son réseau 4G dans 20 wilayas avec un taux de couverture de la population supérieur à celui de ses concurrents offrant ainsi aux abonnés le très haut débit et une grande vitesse de connectivité. Le succès du modem 4G en est l’exemple en attendant d’autres services à valeur ajoutée encore plus concurrentiels.

     Djezzy tient enfin à remercier ses 16,5 millions d’abonnés pour leur fidélité en leur donnant rendez-vous dans les mois à venir. Le monde digital est déjà une réalité. Il le sera davantage en 2017 et 2018 !

 

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Le roi Salman d’Arabie a dépensé plus de 100 millions de dollars pour ses vacances d'été au Maroc

  Les vacances du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud au Maroc sont une bénédiction pour l’économie locale. Selon The Independent le souverain saoudien aurait dépensé l’équivalent de 100 millions de dollars pour ses vacances d’été annuelles au Maroc.

Pétrole - L’OPEP examinera en novembre l'accord sur la production

  L’OPEP fera le point en novembre sur l'accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année afin de décider s'il y a lieu de le prolonger ou d'y mettre un terme, a déclaré lundi Essam el Marzouk, le ministre du Pétrole koweïtien, à Kuwait TV.

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?