Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017


 

Conférence sur la responsabilité sociétale des organisations et l’ISO 26000

 

L’association pour la promotion du métier de consultance en entreprise  (l’APROMECE) organise une conférence  sur « La responsabilité sociétale des entreprises et l’ISO 26000 ».

Notre association est professionnelle et vise à promouvoir le métier de Consultant, à travers différentes actions

  • Le recensement et l’identification l’ensemble des consultantes et des consultants résidents sur le territoire national ;
  • Consolider un annuaire des spécialités, expertises, domaines et secteurs d’intervention des consultant(e)s :
  • Organiser la profession et défendre l’image et le statut des cabinets conseils et consultants indépendants installés en Algérie ;
  • Définir une charte d’éthique et de déontologie de la profession ;
  • Élaborer les référentiels des bonnes pratiques et/ou normatifs admises dans la réalisation des missions de conseil ;
  • Mise à niveau des consultants et certification internationale ;
  • Contribuer à toute dynamique et synergie entre professionnels, entreprises, institutions publiques, associations professionnelles, écoles et universités…

Dans le cadre de ses activités, l’APROMECE organise mensuellement, une conférence sur une thématique en lien avec la modernisation des PME et la mission du consultant en entreprise.

Pour la première conférence de l’année 2017, prévue le 14 janvier, au sein de l’institut Supérieur de Gestion et de Planification, la thématique retenue est « la responsabilité sociétale des organisations et l’ISO 26000 ». La rencontre à laquelle sont invité les responsables d’entreprises, sera animée par Monsieur Yassine FOUDAD,Expert ISO 26000 / Formateur - Consultant en Ressources Humaines & Audit Social

Master COACH Professionnel et Partenaire I.C.I. de Genève

 

L'accès est gratuit, avec inscription sur le lien suivant:

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfCprXuAIxTXHrlgigMFHzBZkj4HhxkeFWKOrT-s3eysJUM3g/viewform

 Le Président

Abderrahmane SLIMANI

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

[Le BLOG ECO] Présidentielle française 2017 : It is the economy, stupid!

 Bien qu’ils soient très décriés, les sondages en période de campagne électorale offrent toujours des enseignements précieux. Concernant la présidentielle française, l’un d’eux revient sur les attentes des électeurs en matière d’économie (*). Et il s’avère que la majorité d’entre eux considère justement que les enjeux économiques sont leur principale priorité.

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.