Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 19 Février 2018

Le Groupe GICA lance une nouvelle démarche pour gagner la confiance des clients

Numéro un de l’industrie nationale du ciment, le Groupe Industriel des Ciments d’Algérie (GICA), a lancé un nouveau projet, qui vient consolider sa stratégie Commerciale et Marketing, dans le but de maintenir sa position de leader, dans un marché de plus en plus concurrentiel.

Baptisé « Charte Client », ce projet initié en partenariat avec leCentre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD), est basé notamment sur cinq engagements et cinq valeurs fondamentales partagées entre le Groupe et ses clients, l’objectif étant de gagner leur confiance et fidéliser le plus grand nombre d’entre eux.

 

La relation avec le client étant une de ses priorités,le Groupe s’engage à améliorer la qualité d’accueil et l’accessibilité dans ses services commerciaux, tout en généralisant l’utilisation d'Internet,pour une meilleure maitrise de la gestion du flux clientèle.

 

Convaincu qu’une entreprise sans clients est vouée à l’échec, le Groupe mettra également en place un centre de surveillance et de veille stratégique, afin de favoriser l’écoute et les échanges avec ses clients.

 De même, le Groupe GICA s’engage à mesurer périodiquement l'efficacité de sa démarche client à travers des enquêtes régulières et à inscrire sa stratégie commerciale dans le cadre d'une action éco-citoyenne et de développement durable. 

 Cinq valeurs fondamentales partagées avec le client

 Pour le Groupe GICA, qui voit grand, avec l’ambition d’augmenter ses capacités de production à 20 millions de tonnes à l’horizon 2019, gagner la confiance totale des clients, s’acquiert par un simple engagement tenu et respecté. Une action fondée sur le respect des règles et des pratiques commerciales.

L’écoute client permettant l’anticipation de ses besoins et son accompagnement dans toutes ses démarches commerciales. Ces valeurs sont confortées par une politique de communication & marketing, institutionnelle et publicitaire, à même de contribuer à conforter l’image de marque du groupe et sa bonne notoriété auprès de sa clientèle.

La cinquième valeur du projet « charte client » vise à offrir, à moyen terme, des produits innovants par la mise à sa disposition, d’une gamme très large de produits et de services personnalisés.

Il est à noter qu’àfin octobre 2016, le Groupe a atteint une production de 10.175.315 tonnes de ciment contre 9.807.102 tonnes de ciment durant la même période de 2015, soit une évolution de 4%.

 

Pour l’année 2017, Il table sur une production de 13.200.000 tonnes de ciment, avec l’entrée en production de la deuxième ligne de la cimenterie d’Ain El Kebira.

 

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

Sondage

Vidéos

S.Djabelkhir: "Pas surpris par le rush des algériens sur les pages religieuses facebook étrangères"

A ne pas manquer

Prev Next

Air Algérie, la filialisation et le transit ou la mort

«On devait lancer 13 lignes vers l’Afrique, notamment avec Ndjamena, Addis-Abeba,  Nairobi, Lagos, Johannesburg. Malheureusement, aucune ligne n’a été ouverte depuis», déplore Mohamed Salah Boultif.

"Le discours religieux officiel en Algérie n’est pas clair"- Said Djebelkhir (audio-vidéo)

En commentant l’étude menée par Fanzone-im.dz sur les pages Facebook religieuses suivies par les Algériens, Said Djabelkhir pense que « les Oulémas algériens ont importé un discours oriental mi-wahabite, mi-frères musulmans et ils ont combattu farouchement le soufisme et toutes les confréries locales ».

Algérie-Ressources en eau : Le Gouvernement lance un plan de charge de 280 milliards DA pour 2018

Le plan de charge du secteur comprend un nouveau programme d'un montant de 160 milliards DA, la levée du gel d'opérations consacrées à l'assainissement de l'ordre de 84 milliards DA et un programme de réajustement.