Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 26 Avril 2018

Syrie: Les frappes dirigées par les Etats-Unis perturbent l'enquête de l'OIAC sur les armes chimiques (diplomate russe)

Les frappes de missiles dirigées par les Etats-Unis en Syrie ont empêché les experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) d'entrer dans le district de Douma pour enquêter sur les allégations de recours aux armes chimiques, a déclaré lundi un haut diplomate russe.
"L'OIAC est arrivée à Damas samedi. La Russie et la Syrie ne lui ont pas encore permis d'accéder à Douma. Un accès libre est essentiel, la Russie et la Syrie doivent coopérer", a déclaré un peu plus tôt dans la journée sur Twitter la délégation britannique de l'OIAC.
Sergueï Ryabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a démenti cette accusation, et a déclaré qu'il s'agissait de pures spéculations de la part du Royaume-Uni.
Il a indiqué que si les experts de l'OIAC n'avaient pas visité Douma, c'est parce qu'ils n'en avaient pas reçu la permission de la part des Nations unies, en raison des frappes de missiles lancées samedi par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France, avant même que l'enquête ne soit terminée.
Dimitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a également rejeté les accusations selon lesquelles la Russie empêcherait l'OIAC d'accéder au site de l'attaque chimique présumée dont un groupe rebelle accuse les forces gouvernementales syriennes. Des substances toxiques auraient été utilisées le 7 avril dans le district de Douma, une enclave anciennement tenue par les rebelles près de Damas, ce que le gouvernement syrien dément.
M. Peskov a affirmé que les accusations britanniques étaient sans fondement, et que la Russie avait toujours été en faveur d'une enquête impartiale sur l'incident.
Le Kremlin a également réaffirmé que la récente attaque dirigée par les Etats-Unis était une "agression" contre la Syrie et une violation du droit international.
"Les Etats-Unis cherchent à nuire à la crédibilité de la mission d'établissement des faits de l'OIAC en Syrie avant même que celle-ci n'arrive à Douma. La Russie répète qu'elle est déterminée à assurer la sécurité de cette mission, et qu'elle n'interfèrera pas avec son travail", a déclaré sur Twitter l'ambassade de Russie aux Pays-Bas.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Energie: Guitouni invite les opérateurs allemands à créer des sociétés mixtes en Algérie

  Le ministre a parlé de la volonté de l’Algérie de fabriquer des équipements localement dont principalement les panneaux solaires localement. 

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...