Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

Syrie: 50 000 personnes ont quitté la Ghouta orientale au cours des 72 dernières heures (groupe d'observation)

Pas moins de 50 000 personnes ont quitté les zones contrôlées par les rebelles dans la Ghouta orientale, près de Damas, capitale syrienne, au cours des 72 dernières heures, a rapporté samedi un groupe d'observation.
Les civils ont été évacués des zones sous le contrôle du groupe rebelle Failaq al-Rahmane dans le sud-ouest de la Ghouta orientale, vers les zones contrôlées par le gouvernement dans le quartier de Hamouriyeh qui a été repris récemment par l'armée, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.
Le groupe d'observation a indiqué que les forces syriennes ont avancé samedi jusqu'aux villes de Kafar Batna et de Saqba pour tenter de capturer ces zones et resserrer l'étau sur les rebelles de la Ghouta orientale.
Plus tôt dans la journée, l'agence de presse officielle SANA a rapporté que 10 000 personnes avaient été évacuées de la Ghouta orientale samedi, ajoutant que les personnes évacuées sont hébergées dans des refuges où elles peuvent recevoir des soins médicaux.
L'armée syrienne a déclaré vendredi avoir capturé 70% des zones détenues par les rebelles dans la Ghouta orientale, ayant divisé cette dernière en plusieurs parties afin de faciliter les combats contre plusieurs groupes rebelles locaux.
La Ghouta orientale, région agricole de 105km² faite de villes et de champs, constitue une menace pour les autorités de Damas en raison de sa proximité avec les quartiers contrôlés par le gouvernement à l'est de la capitale et des attaques au mortier qui visent des quartiers résidentiels damascènes.
Quatre grands groupes rebelles se battent actuellement dans la Ghouta orientale, à savoir l'Armée de l'Islam, Failaq al-Rahmane, Ahrar al-Sham et le Comité pour la libération du Levant.
Les agences humanitaires des Nations Unies ont tiré la sonnette d'alarme face à l'aggravation de la situation concernant les quelque 400 000 habitants de cette région. Certaines ONG estiment que plus de 1 000 personnes ont été tuées depuis le mois dernier par les bombardements massifs et les opérations militaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...