Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 26 Avril 2018

Syrie: L'armée annonce un cessez-le-feu de 24 heures à Harasta dans la Ghouta orientale

Samedi, l'armée syrienne a déclaré un cessez-le-feu unilatéral de 24 heures dans la ville de Harasta tenue par les rebelles dans la région de la Ghouta orientale, a déclaré le War Media, organe de presse de l'armée syrienne et de ses alliés, dans une déclaration.
Ce cessez-le-feu inattendu est entré en vigueur à 15h00 heure locale et durera 24 heures, selon la déclaration de l'armée syrienne.
Le cessez-le-feu avait pour but de permettre aux civils d'évacuer les zones de la Ghouta orientale par l'intermédiaire d'un couloir humanitaire récemment établi près de la zone des ressources en eau à Harasta, selon la déclaration.
170 civils ont quitté la ville de Harasta, avant d'être emmenés dans des abris temporaires près de Damas, capitale syrienne.
Auparavant, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a déclaré que 50 000 personnes avaient quitté les zones contrôlées par les rebelles dans la Ghouta orientale au cours des 72 dernières heures.
Des civils ont été évacués des zones contrôlées par le groupe rebelle Failaq al-Rahmane, au sud-ouest de la Ghouta orientale, vers des zones contrôlées par le gouvernement à travers la région de Hamouriyeh, capturée récemment par l'armée.
La Ghouta orientale, région agricole de 105km² faite de villes et de champs, constitue une menace pour les autorités de Damas en raison de sa proximité avec les quartiers contrôlés par le gouvernement à l'est de la capitale et des attaques au mortier qui visent des quartiers résidentiels damascènes.
Quatre grands groupes rebelles se battent actuellement dans la Ghouta orientale, à savoir l'Armée de l'Islam, Failak al-Rahmane, Ahrar al-Sham et le Comité pour la libération du Levant.
Les agences humanitaires des Nations Unies ont tiré la sonnette d'alarme face à l'aggravation de la situation concernant les quelque 400.000 habitants de cette région. Certaines ONG estiment que plus de 1.000 personnes ont été tuées depuis le mois dernier par les bombardements massifs et les opérations militaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.

Un vaccin indisponible dans un centre médical d’Alger, à quelques kilomètres du point d’approvisionnement

  Le ministre de la Santé a déclaré, lors de son passage devant le Conseil de la nation, que l’épidémie de rougeole qui a frappé le sud du pays était due « au refus des parents de vacciner leurs enfants ».