Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

Les Palestiniens vont demander à Poutine de stimuler le processus de paix au Moyen-Orient

Les Palestiniens vont demander au président russe Vladimir Poutine de faire des démarches pour établir un mécanisme multilatéral destiné à examiner le processus de paix au Moyen-Orient, a déclaré dimanche Majdi Khalidi, conseiller diplomatique du président palestinien Mahmoud Abbas.
S'exprimant à la radio Voice of Plestine, Khalidi a affirmé que M. Abbas rencontrerait lundi M. Poutine en Russie. "La partie palestinienne insiste sur l'approche multilatérale pour discuter du processus de paix avec la partie israélienne", a-t-il indiqué.
"La Russie et M. Poutine auront un rôle important dans ce processus, y compris le lancement d'une conférence de paix internationale et plusieurs questions importantes qui exigent les consultations avec toutes les parties concernées", a souligné M. Khalidi, ajoutant que les Palestiniens étaient prêts à discuter avec la Russie de toute initiative.
Après le déplacement du président américain Donald Trump à Jerusalem en décembre dernier, les dirigeants palestiniens ont reçu à Ramallah une délégation russe de haut rang.
Le 6 décembre 2017, M. Trump a annoncé la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël. En réaction à cette démarche américaine, les Palestiniens ont indiqué que les Etats-Unis étaient disqualifiés comme médiateur dans le processus de paix, demandant une approche multilatérale internationale pouvant promouvoir les négociations de paix avec Israël.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.