Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

Palestine: La Jordanie demande aux Etats-Unis de reconstruire la confiance vis-à-vis de la solution à deux Etats

Le roi Abdallah II de Jordanie a déclaré dimanche que les Etats-Unis avaient besoin de reconstruire la confiance pour parvenir à une solution à deux Etats, qui permettrait la création d'un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale.
Le monarque a tenu ces propos lors d'une rencontre avec le vice-président américain Mike Pence, en visite en Jordanie. M. Pence a notamment déclaré durant la rencontre que les Etats-Unis étaient favorables à une solution à deux Etats à condition qu'Israël et les Palestiniens s'accordent à ce sujet.
Le roi de Jordanie a rappelé que le conflit israélo-palestinien était un des principaux facteurs d'instabilité dans la région, ajoutant qu'il avait exprimé à plusieurs reprises sa profonde inquiétude sur la question de Jérusalem, et que celle-ci devait être résolue par des négociations directes.
Jérusalem est aussi chère aux musulmans et aux chrétiens qu'aux Juifs, et son statut est la clé de la stabilité dans la région, a-t-il déclaré, espérant que les Etats-Unis parviendraient à trouver la meilleure voie pour aller de l'avant dans cette situation difficile.
Le roi a affirmé que la Jordanie avait intensifié ses efforts pour essayer de résoudre le problème palestinien et de parvenir à une solution juste et durable, et a souligné l'importance du partenariat entre la Jordanie et les Etats-Unis pour rétablir la paix et la stabilité et pour lutter contre le terrorisme.
M. Pence a déclaré que le président américain Donald Trump lui avait demandé de se rendre en Jordanie pour discuter de plusieurs questions concernant la situation régionale ainsi que les deux pays.
Il a salué le courage et le rôle actif de la Jordanie dans sa lutte contre le terrorisme, y compris l'Etat islamique (EI). Il a ajouté que les Etats-Unis continueraient à travailler de concert avec la Jordanie pour éradiquer l'EI, et qu'il était vital que les deux pays continuent à se coordonner sur la Syrie.
Pour ce qui est de la décision de M. Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, M. Pence a également déclaré que le président américain avait un grand respect pour le rôle de gardien des sites sacrés joué par la Jordanie dans la ville sainte.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.