Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

L'Arabie saoudite va autoriser les salles de cinéma publiques

L'Arabie saoudite a annoncé lundi qu'elle allait prochainement autoriser l'ouverture de salles de cinéma publiques mettant fin à une interdiction de ces lieux de spectacle dans le royaume depuis plus de 35 ans.
Les cinémas avaient été interdits dans les années 1980 sous la pression des religieux alors que la société saoudienne s'orientait vers une application restrictive de l'islam refusant le divertissement et la réunion d'hommes et de femmes dans un même lieu public.
"Ouvrir des cinémas va agir comme un catalyseur sur la croissance économique et la diversification", a déclaré le ministre saoudien de la Culture et de l'Information, Awwad bin Saleh Alawwad.
"En développant un secteur culturel plus large, nous allons créer de nouveaux emplois et susciter des opportunités, tout en améliorant les options de divertissement dans le royaume", a-t-il ajouté.
Les premières salles devraient ouvrir leurs portes au mois de mars, et d'ici 2030 l'Arabie saoudite devrait compter plus de 300 cinémas avec quelque 2.000 écrans, précise un communiqué du gouvernement.
Selon les estimations officielles, l'industrie cinématographique devrait apporter environ 90 milliards de rials (24 milliards de dollars) à l'économie saoudienne et créer 30.000 emplois d'ici 2030.
Une commission présidée par Alawwad précisera le détail des agréments et des règlements pour les exploitants de salles et pour la diffusion des oeuvres dans les prochaines semaines.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.