Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

  •   Reuters
  • jeudi 7 décembre 2017 08:27

Diplomatie: Le président Français juge "regrettable" la décision de Trump sur Israël

La décision du président américain Donald Trump de reconnaître “unilatéralement” Jérusalem comme capitale de l‘Etat d‘Israël est “regrettable”, a déclaré mercredi Emmanuel Macron, estimant que le statut de Jérusalem devait être déterminé par les Palestiniens et les Israéliens.

 “C‘est une décision regrettable, que la France n‘approuve pas et qui contrevient au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité de l‘Onu”, a déclaré le chef de l‘Etat français lors d‘une conférence de presse, à Alger.

“Le statut de Jérusalem est une question de sécurité internationale qui concerne toute le communauté internationale, le statut de Jérusalem devra être déterminé par les Israéliens et les Palestiniens dans le cadre de négociations sous l’égide des Nations unies”, a-t-il ajouté.

Le chef de l‘Etat a rappelé “l‘attachement de la France et de l‘Europe à la solution de deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec Jérusalem comme capitale des deux Etats.”

“Pour l‘heure je lance un appel au calme, à l‘apaisement et à la responsabilité de tous, nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le dialogue”, a-t-il dit. “La France est prête avec ses partenaires à prendre toutes les initiatives utiles en ce sens”.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.