Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

Arabie saoudite: Chute brutale des exportations de pétrole vers les États-Unis

Pour la première fois depuis 1990, les exportations de pétrole de l’Arabie saoudite vers les États-Unis ont sensiblement diminué. Le mois dernier, Riyad ne s’est trouvé qu’en quatrième position, une situation inédite, relate Bloomberg.
L'Arabie saoudite, qui a lutté durant des décennies pour arriver au deuxième rang, après le Canada en matière d'exportations de pétrole vers les États-Unis, a reculé face à l'Irak et au Mexique pour la première fois en 30 ans, lit-on sur le site de Bloomberg.
«La chute est très importante. Ce n'est pas juste parce que les exportations de l'Arabie saoudite sont faibles, mais parce qu'elles étaient faibles ces derniers mois», a déclaré Amrita Sen, chef analyste pour le pétrole au sein de l'entreprise Energy Aspects, située à Londres.
Selon le média, certains hauts fonctionnaires arabes déclarent que les exportations de pétrole vont encore en plus diminuer ce mois-ci et le mois prochain.
Les livraisons à destination des États-Unis devraient ainsi baisser de 10% de plus à partir du mois de novembre.
«Les chutes témoignent que, quand les Saoudiens disent qu'ils vont faire "tout ce qu'il faut", ils le pensent», a souligné Helima Croft, directrice générale de la stratégie portant sur l'approvisionnement des produits de la société RBC Capital Markets, cité par Bloomberg.
Selon ce média, en octobre, l'Arabie saoudite a exporté aux États-Unis 525.000 barils de pétrole, ce qui est devenu le taux le plus bas depuis le mois de mai 1987.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.