Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

Liban: Hariri promet de rentrer dans les deux jours

Le Premier ministre libanais Saad Hariri, qui a annoncé sa démission le 4 novembre en Arabie saoudite, assure mardi sur Twitter qu'il va bien et qu'il regagnera son pays dans les deux jours.
Le chef du gouvernement démissionnaire invite les Libanais à garder leur calme et ajoute que sa famille "restera dans son pays, le royaume d'Arabie saoudite".
Saad Hariri a annoncé sa démission surprise le 4 novembre alors qu'il se trouvait à Ryad, la capitale saoudienne, disant craindre pour sa vie et accusant l'Iran et le Hezbollah libanais de semer la discorde dans le monde arabe.
Le président libanais Michel Aoun a refusé d'accepter cette démission tant que Hariri, qui possède les nationalités libanaise et saoudienne, ne sera pas rentré au Liban pour exposer les motifs de sa décision.
Plusieurs sources politiques au Liban ont affirmé que le Premier ministre démissionnaire n'était pas libre de ses mouvements en Arabie saoudite et avait été forcé par Ryad de renoncer à ses fonctions, ce que l'intéressé a démenti.
Lundi, Michel Aoun s'est dit satisfait que Saad Hariri n'ait pas exclu de revenir sur sa démission, à condition que le Hezbollah cesse d'intervenir dans les conflits régionaux.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.