Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

Le Qatar accuse les pays qui l'isolent de ne pas vouloir de solution

L'émir du Qatar a déclaré mardi que les Etats arabes ayant imposé des sanctions à son pays en juin, au motif que Doha soutient le terrorisme, n'étaient pas intéressés par la recherche d'une solution à la crise.
Le cheikh Tamim bin Hamad al Thani, qui s'exprimait devant les membres du Conseil de la choura, une instance consultative, a également accusé les Etats en question (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Bahreïn et Egypte) de vouloir empêcher son pays d'accueillir la Coupe du monde de football en 2022.
Ils "exercent des pressions et ont publié des rumeurs et des inventions" à ce propos, a-t-il dit.
Les quatre pays ont rompu leurs relations diplomatiques et commerciales avec le Qatar le 5 juin, accusant l'émirat de financer des organisations terroristes et lui reprochant sa proximité avec l'Iran.
Réaffirmant sa disposition au dialogue afin de résoudre la crise, l'émir du Qatar s'est dit prêt à trouver "un compromis dans le cadre d'un dialogue reposant sur le respect mutuel et les engagements respectifs".
Mais, a-t-il ajouté, "nous voyons que les indicateurs en provenance des pays du blocus montrent qu'ils ne veulent pas aboutir à une solution".

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.