Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Sputnik
  • dimanche 22 octobre 2017 15:41

Les Forces démocratiques syriennes s'emparent d'un gisement pétrolier majeur à Deir ez-Zor

Si fin septembre, le porte-parole d'une compagnie de gaz syrienne de Deir ez-Zor a rapporté que près de 80% des gisements de pétrole étaient encore contrôlés par Daech, fin octobre les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé avoir pris le contrôle du gisement pétrolier majeur d'Al Omar.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis, ont annoncé avoir pris dimanche le contrôle d'un gisement pétrolier majeur dans la province de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie.

Le gisement d'Al Omar, situé à une dizaine de kilomètres au nord de Mayadine, sur la rive orientale de l'Euphrate, est l'un des principaux champs pétroliers du pays. Il était tenu par Daech.

Fin septembre, le porte-parole d'une compagnie de gaz syrienne de Deir ez-Zor, Amin al-Hamid a indiqué à Sputnik que plus de 80% des ressources pétrolières de la province étaient sous le contrôle de Daech.

«À ce jour, plus de 80% des ressources pétrolières de Deir-ez-Zor sont contrôlées par Daech. En ce qui concerne les champs de gaz, ils sont pratiquement tous sous le contrôle des terroristes », a déclaré M. al-Hamid.

Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans sa partie nord. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été brisé quatre jours plus tard par des unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Grâce au soutien de l'aviation et de l'artillerie, l'armée est parvenue à reprendre plusieurs hauteurs, mettre hors d'usage des équipements des terroristes de Daech et détruire certaines de leurs positions fortifiées.

 

Sputnik

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.