Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

  •   Sputnik
  • dimanche 22 octobre 2017 15:41

Les Forces démocratiques syriennes s'emparent d'un gisement pétrolier majeur à Deir ez-Zor

Si fin septembre, le porte-parole d'une compagnie de gaz syrienne de Deir ez-Zor a rapporté que près de 80% des gisements de pétrole étaient encore contrôlés par Daech, fin octobre les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé avoir pris le contrôle du gisement pétrolier majeur d'Al Omar.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis, ont annoncé avoir pris dimanche le contrôle d'un gisement pétrolier majeur dans la province de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie.

Le gisement d'Al Omar, situé à une dizaine de kilomètres au nord de Mayadine, sur la rive orientale de l'Euphrate, est l'un des principaux champs pétroliers du pays. Il était tenu par Daech.

Fin septembre, le porte-parole d'une compagnie de gaz syrienne de Deir ez-Zor, Amin al-Hamid a indiqué à Sputnik que plus de 80% des ressources pétrolières de la province étaient sous le contrôle de Daech.

«À ce jour, plus de 80% des ressources pétrolières de Deir-ez-Zor sont contrôlées par Daech. En ce qui concerne les champs de gaz, ils sont pratiquement tous sous le contrôle des terroristes », a déclaré M. al-Hamid.

Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans sa partie nord. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été brisé quatre jours plus tard par des unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Grâce au soutien de l'aviation et de l'artillerie, l'armée est parvenue à reprendre plusieurs hauteurs, mettre hors d'usage des équipements des terroristes de Daech et détruire certaines de leurs positions fortifiées.

 

Sputnik

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.