Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

  •   ME
  • samedi 21 octobre 2017 15:47

Sommet UA-UE: Intenses tractations avant le sommet d'Abidjan

 

D'intenses tractations sont menées actuellement au sein de la Commission africaine avant la tenue du sommet UA-UE, après que la Côte d'Ivoire, organisatrice du sommet n'a pas envoyé d'invitation à la RASD.
C'est le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat, qui mène ces consultations politiques pour la participation de la RASD au 5e Sommet Union africaine – Union européenne, prévu les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan.
Le 16 octobre à Addis-Abeba, le Conseil exécutif de l'Union africaine s'est en effet réuni en session extraordinaire pour préparer ce sommet.
Le Conseil exécutif, qui rassemble les ministères des Affaires étrangères des pays membres, a adopté , qui donne ''mandat au Président de la Commission de l'Union africaine de poursuivre ses consultations de haut niveau et les conclure le 27 octobre 2017. Faute de parvenir à un consensus basé sur les décisions de l'Union africaine, les dispositions de la Décision EX.CL/Dec.942 (XXX), paragraphes 4 et 5, seront automatiquement appliquées", énonce le Conseil dans sa décision.
Le paragraphe 4 de cette Décision "réaffirme le droit de tous les États membres de participer indistinctement à toutes les réunions, activités et manifestations organisées dans le cadre des partenariats auxquelles l'UA participe". Le paragraphe 5 prévoit une sanction en décidant "que tous les États membres qui ne se conforment pas aux dispositions de la décision précitée seront privés du privilège d'accueillir les réunions conformément à l'article 23 de l'Acte constitutif".
Et, si la Côte d'Ivoire refuse d'inviterla RASD, le sommet sera automatiquement déplacé au siège de l'UA, à Addis Abeba, selon la même Décision, adoptée en janvier 2017.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Le mieux est de faire déguerpir la rasd algeriene de l'ua. La rasd n'est pas un etat. Elle n'est reconnu ni par l'onu, ni par l'use, ni par aucun pays europeen, ni par une ecrasante majorité de pays africais.

    Rapporter Habib T lundi 23 octobre 2017 18:21
  • Le mieux serait de tenir cet important Sommet UE-UA en Ethiopie pour éviter de mettre dans la gêne la Cote d'Ivoire envers son parrain Macron.

    Rapporter Bennani samedi 21 octobre 2017 16:24
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.