Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Pétrole: L'Opep respecte à 86% ses quotas de baisse de production (AIE)

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) respecte à 86% ses engagements de réduction de la production dans le cadre des efforts pour stabiliser le marché pétrolier, a déclaré mardi Fatih Birol, le directeur de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).
"Leur taux de conformité est d'environ 86%, plus élevé que par le passé (...). Quant à savoir si ce sera toujours le cas en novembre, c'est à eux de voir", a-t-il dit à Reuters en marge du World Knowledge Forum à Séoul.
"Si c'est effectivement le cas, on pourrait voir quelque part dans le courant de l'année prochaine un rééquilibrage des marchés même si pour l'instant on constate toujours un niveau considérable de stocks, plus élevé que la moyenne historique."
L'Opep et d'autres pays producteurs, la Russie notamment, se sont accordés sur une baisse de production d'environ 1,8 million de barils par jour jusqu'en mars prochain pour stabiliser l'offre sur le marché et soutenir les prix.
Interrogé sur le conflit en Irak entre le gouvernement central et les séparatistes kurdes et sur la décision des Etats-Unis de décertifier l'accord sur le nucléaire iranien, Fatih Birol a estimé qu'il était prématuré d'analyser l'impact de ces risques géopolitiques sur les marchés pétroliers.
"Il est trop tôt pour dire comment ces développements géopolitiques vont évoluer et quel sera leur impact sur les prix du pétrole", a-t-il dit. "Ces questions nous rappellent combien le pétrole et la géopolitique sont interdépendants et le resteront."

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.