Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Etats-Unis: Trump promet un "correctif" bipartisan à l'Obamacare

Donald Trump a assuré lundi que les élus républicains et démocrates au Congrès s'entendraient rapidement sur une solution à court terme pour le système de protection santé, mis à mal par sa décision de couper les fonds aux assureurs qui continueraient à proposer cette couverture médicale.
Le président américain, qui s'adressait à la presse avant une réunion de son administration, s'est aussi dit convaincu que les républicains proposeraient au début de l'année prochaine une solution à long terme pour remplacer la réforme du système de santé de son prédécesseur, dite Obamacare.
Il a précisé qu'il ne s'attendait pas à ce que les démocrates soutiennent cette démarche.
Thème central de sa campagne électorale, l'abrogation de la loi adoptée en 2010 pour offrir une couverture maladie aux Américains qui en étaient dépourvus pour des raisons financières est devenue une obsession du nouvel hôte de la Maison blanche, qui fustige son coût à la moindre occasion.
Malgré des efforts répétés, l'administration Trump n'est pas parvenue à rassembler une majorité au Sénat pour voter cette abrogation repoussée à une date ultérieure.
Pour contourner ce blocage législatif, Donald Trump a décidé la semaine dernière de passer par la voie réglementaire en signant un décret qui remet en cause plusieurs piliers de l'Affordable Care Act (Obamacare).
Cette initiative a été vivement critiquée par les démocrates, qui l'ont accusé de "saboter".
Lundi, le chef de file de l'opposition démocrate au Sénat, Chuck Schumer, s'est néanmoins dit ouvert au dialogue.
"Si (Trump) est désormais favorable à un accord qui stabiliserait et améliorerait le système mis en place par l'Affordable Care Act, nous saluons évidemment ce changement d'avis", dit-il dans un communiqué.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.