Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

Etats-Unis: Trump promet un "correctif" bipartisan à l'Obamacare

Donald Trump a assuré lundi que les élus républicains et démocrates au Congrès s'entendraient rapidement sur une solution à court terme pour le système de protection santé, mis à mal par sa décision de couper les fonds aux assureurs qui continueraient à proposer cette couverture médicale.
Le président américain, qui s'adressait à la presse avant une réunion de son administration, s'est aussi dit convaincu que les républicains proposeraient au début de l'année prochaine une solution à long terme pour remplacer la réforme du système de santé de son prédécesseur, dite Obamacare.
Il a précisé qu'il ne s'attendait pas à ce que les démocrates soutiennent cette démarche.
Thème central de sa campagne électorale, l'abrogation de la loi adoptée en 2010 pour offrir une couverture maladie aux Américains qui en étaient dépourvus pour des raisons financières est devenue une obsession du nouvel hôte de la Maison blanche, qui fustige son coût à la moindre occasion.
Malgré des efforts répétés, l'administration Trump n'est pas parvenue à rassembler une majorité au Sénat pour voter cette abrogation repoussée à une date ultérieure.
Pour contourner ce blocage législatif, Donald Trump a décidé la semaine dernière de passer par la voie réglementaire en signant un décret qui remet en cause plusieurs piliers de l'Affordable Care Act (Obamacare).
Cette initiative a été vivement critiquée par les démocrates, qui l'ont accusé de "saboter".
Lundi, le chef de file de l'opposition démocrate au Sénat, Chuck Schumer, s'est néanmoins dit ouvert au dialogue.
"Si (Trump) est désormais favorable à un accord qui stabiliserait et améliorerait le système mis en place par l'Affordable Care Act, nous saluons évidemment ce changement d'avis", dit-il dans un communiqué.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.