Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 15 Décembre 2017

L'Iran nie être "prêt" à discuter avec les six puissances mondiales de son programme de missiles balistiques

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté "catégoriquement" les informations des médias occidentaux selon lesquelles Tehran est prêt à discuter avec les six puissances mondiales de son programme de missiles balistiques, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

L'Iran a annoncé à plusieurs reprises que "son programme de défense ne sera jamais soumis à des négociations", a annoncé le porte-parole Bahram Qasemi.

Le développement du "programme des missiles est le droit inalienable de l'Iran et va continuer avec détermination conformément au programme de défense stratégique et conventionnelle du pays", a annoncé M. Qasemi.

Vendredi, des médias occidentaux ont rapporté, citant une source anonyme, que l'Iran a proposé à six puissances mondiales qu'il pourrait être ouvert à des négociations sur son arsenal de missiles balistiques, afin de réduire les tensions sur ce programme contesté.

L'Iran et les États-Unis sont en désaccord sur le programme de missiles iranien. Au cours des derniers mois, Washington a imposé des sanctions à un certain nombre d'entités iraniennes et internationales liées aux essais de missiles de Téhéran.

Les responsables militaires et gouvernementaux iraniens ont unanimement promis de renforcer le programme de missiles balistiques à des fins dissuasives.

Xinuha 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.