Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

Etats-Unis: Trump veut baisser les impôts des classes moyennes, pas des riches

Donald Trump a déclaré mercredi que son projet de réforme fiscale ne diminuerait pas les impôts versés par les Américains les plus riches, et qu'ils pourraient même augmenter.
"Les riches ne gagneront rien du tout avec ce plan. Nous visons les classes moyennes, nous visons l'emploi, l'emploi dans notre économie", a dit le président républicain rencontrant à la Maison blanche des élus de son parti et du Parti démocrate.
Le chantier des impôts est l'une des grandes promesses électorales du président républicain qui a réaffirmé mercredi son intention de mettre en oeuvre une réforme qui soit "favorable à l'emploi, aux familles et à l'Amérique".
Donald Trump va poursuivre ses consultations pour améliorer les chances d'adoption de la réforme au Congrès. Il va ainsi recevoir plus tard ce mercredi les chefs de file démocrates au Sénat et à la Chambre des représentants, Chuck Schumer et Nancy Pelosi, "pour des discussions bipartisanes sur l'agenda législatif à venir avec un accent particulier sur la réforme fiscale", a dit Sarah Sanders, porte-parole de la Maison blanche.
Concernant l'impôt sur les revenus, l'objectif avancé durant la campagne électorale de 2016 était de réduire le nombre de tranches d'imposition et de limiter le taux marginal d'imposition (frappant la tranche supérieure).
Concernant la fiscalité des entreprises, Trump veut réduire le taux d'imposition sur les sociétés, actuellement de 35%, au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE (24%), afin de rapatrier, espère-t-il, des "milliards de milliards de dollars" actuellement déclarés à l'étranger et de favoriser la croissance et les créations d'emplois sur le sol américain.
Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré la semaine dernière qu'il était probable que la réforme des impôts soit adoptée d'ici la fin de l'année. Mais il a admis mardi qu'il n'était pas certain de pouvoir faire baisser le taux de l'impôt sur les sociétés (IS) à 15%, comme promis par Trump pendant la campagne.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.