Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Une cinquantaine de migrants "volontairement noyés" près du Yémen (OIM)

Une cinquantaine de jeunes Somaliens et Éthiopiens ont été "délibérément noyés" aux premières heures de mercredi lorsqu'un passeur de migrants a contraint 120 passagers de son embarcation à se jeter à la mer à l'approche des côtes du Yémen, a déclaré l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).
"Les survivants ont déclaré à nos collègues sur la plage que le passeur les a poussés à la mer lorsqu'il a vu des 'gens des autorités' près de la côte", a déclaré Laurent de Boeck, responsable de la mission de l'OIM au Yémen, cité dans un communiqué de l'organisation.
Le personnel de l'OIM a découvert les cadavres de 29 migrants africains sommairement enterrés sur une plage de la province de Chaboua, sur les rives du golfe d'Aden. Les survivants ont rapporté que 22 autres migrants n'avaient pas été retrouvés.
"Ils étaient tous assez jeunes, l'âge moyen était d'environ 16 ans", a dit Olivia Headon, porte-parole de l'OIM.
Les survivants ont aussi déclaré que le passeur était retourné en Somalie pour poursuivre ses activités et tenter de ramener d'autres migrants par la même route maritime, selon Laurent de Boeck.
Le Yémen est un pays en guerre mais des Africains essaient de l'atteindre par la mer dans l'espoir de rejoindre ensuite un riche pays du Golfe.
L'OIM estime qu'environ 55.000 migrants ont quitté la Corne de l'Afrique pour le Yémen depuis le début de l'année.
La traversée est particulièrement périlleuse en cette période de l'année marquée par des vents puissants dans l'océan Indien, souligne l'OIM.

Reuters

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.