Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 15 Décembre 2017

L'Irak dément toute intervention en Syrie pour aider à combattre l'EI

Le ministère irakien des Affaires étrangères a démenti dimanche que le pays entendait intervenir militairement en Syrie pour aider à combattre l'Etat islamique (EI).
Le porte-parole Ahmad Jamal a rappelé à la chaîne Al-Arabiya que la Constitution irakienne empêchait toute ingérence dans les affaires intérieures d'un autre pays.
M. Jamal a dû intervenir après que l'agence iranienne Tasnim a cité l'ambassadeur d'Irak en Iran, Rajih al-Moussaoui, selon qui l'Irak ne s'interdisait pas d'intervenir militairement en Syrie pour y combattre l'EI. Et d'ajouter : "L'Irak a des amis tels que l'Iran pour l'y aider".
Des responsables irakiens ont dû rapidement monter au créneau pour démentir cette idée, certains accusant l'Iran d'avoir déformé les propos de M. Moussaoui. Le vice-président irakien Oussama al-Noujaïfi a souligné que l'ambassadeur n'avait exprimé que des "opinions personnelles".

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.