Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

Trump juge que l'Iran ne respecte pas "l'esprit" de l'accord nucléaire de 2015

Bien que sa propre administration ait jugé mardi que l'Iran respectait l'accord de 2015 sur son programme nucléaire, le président américain Donald Trump a estimé jeudi que Téhéran "n'est pas à la hauteur de l'esprit de l'accord" conclu à Vienne avec les grandes puissances.
Les Iraniens "nuisent à l'accord qui a été signé. C'est un très mauvais accord. Il n'aurait jamais dû être signé", a-t-il déclaré à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre italien Paolo Gentiloni à la Maison Blanche.
Interrogé par un journaliste sur les raisons le poussant à soupçonner l'Iran de tricher, M. Trump n'a pas répondu directement, se contentant d'indiquer que son administration était en train d'analyser cet accord. "Nous aurons des choses à dire à ce sujet dans un avenir pas si lointain", a-t-il ajouté.
Dans une lettre adressée mardi au président de la Chambre des représentants Paul Ryan, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson a déclaré que l'Iran respectait les termes de l'accord de Vienne. Il a cependant informé le Congrès que le gouvernement allait réévaluer l'allégement partiel des sanctions internationales contre l'Iran prévu par ce document.
En campagne électorale, Donald Trump n'avait cessé de dénoncer l'accord de Vienne, le qualifiant de "pire accord jamais négocié". Il avait laissé entendre qu'il pourrait forcer Téhéran à le renégocier sous peine de le dénoncer.
L'Iran et le groupe G5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) ont signé le 14 juillet 2015 à Vienne un accord destiné à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée partielles des sanctions internationales.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.

Finlande: Le Marocain, qui a tué deux femmes à Turku, venait d'être débouté de sa demande d'asile

Le Marocain qui a reconnu avoir tué deux femmes à coups de poignard et blessé huit autres personnes vendredi à Turku, en Finlande, venait d'être débouté de sa demande d'asile, ont déclaré mardi les autorités finlandaises.