Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

Belgique:30 millions d'euros supplémentaires seront débloqués pour la lutte contre le terrorisme

La Belgique va débloquer 30 millions d'euros supplémentaires pour la lutte contre le terrorisme, a annoncé le Premier ministre Charles Michel sur le plateau de l'émission télévisée "A votre avis" dimanche.
En effet, 15 millions d'euros seront attribués à la police et la sécurité et 15 millions d'euros pour la justice. Le Premier ministre a rappelé que ces 30 millions d'euros étaient additionnels aux 600 millions d'euros déjà débloqués en deux ans.
"On est en contact tout le temps avec nos chefs de service de sécurité, avec les acteurs de terrain etc. (...) On a besoin de moyens matériels, financiers, pour équiper et pour soutenir", a insisté Charles Michel.
Interrogé sur la présence des militaires en rue, le Premier ministre a rappelé que c'est le Centre de crise qui adapte le nombre de militaires présents dans les rues en fonction des évaluations de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam).
Quant au suivi des victimes des attentats de Bruxelles, le Premier ministre a reconnu certaines lacunes : "J'ai pris conscience que dans un certain nombre de cas, pas pour tout le monde, il n'y a eu effectivement pas suffisamment de proactivité, de suivi individualisé des situations des victimes, et on doit avoir cette modestie et reconnaître que ça n'a pas fonctionné aussi bien que ça aurait dû fonctionner", a-t-il déclaré.
Le Premier ministre a également insisté sur le fait que les victimes des attentats ne sont pas des victimes de guerre, exprimant son refus d'utiliser un vocabulaire guerrier pour parler de la menace terroriste en Belgique.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).