Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Avril 2017

L'Arabie saoudite veut placer un port du Yémen sous tutelle de l'Onu

La coalition sous commandement saoudien qui combat au Yémen a souhaité dimanche que le port de Hodeidah, d'où un bateau de réfugiés est parti vendredi avant d'être coulé par un tir d'hélicoptère, soit placé sous la tutelle des Nations unies.
L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré que 42 ressortissants somaliens avaient péri dans l'incident.
Hodeidah, un port de la mer Rouge stratégiquement situé près du détroit de Bab al Mandab, est contrôlé par les milices chiites houthistes, combattues par les forces gouvernementales yéménites avec le soutien, depuis deux ans, de la coalition.
L'alliance du Golfe a nié être impliquée dans la mort des réfugiés, tout en appelant à ce que le contrôle du port soit supervisé par l'Onu.
"Cela faciliterait la livraison de fournitures humanitaires à la population yéménite tout en mettant fin à l'utilisation du port pour la contrebande d'armes et le trafic d'êtres humains", a dit la coalition dans un communiqué.
Elle n'a pas donné suite à la demande de la Somalie, qui a réclamé samedi l'ouverture d'une enquête sur la destruction du bateau de réfugiés.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Dans le Rif, une fronde persistante qui se radicalise politiquement

                                La tension reste toujours vive dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, où le ton des manifestations contre '"'la hogra'' et le ''Makhzen'', sept mois après la mort dans d’atroces conditions d’un poissonnier se radicalise prenant parfois des contours ''indépendantistes''.

Réponse à Slim Othmani (I) - Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

    L’article de Slim Othmani sur les «6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne» a inspiré au chroniqueur Abed Charef des réflexions en 4 parties dont nous commençons la publication aujourd’hui. Le premier article porte sur l'interdiction de fait du partenariat public-privé (PPP) qui constitue bien un handicap pour les entreprises algériennes. Mais, estime-il, l’introduire en l’état actuel des choses contient un...

Maroc: Le gouvernement El Othmani à l'épreuve des revendications syndicales

       Le vote de confiance des deux chambres du Parlement est déjà acquis au nouveau chef de Gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani. Il lui reste l'épreuve des centrales syndicales qui ont ferraillé dur contre l’ex-gouvernement pour rétablir le dialogue social.