Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Reuters
  • dimanche 19 mars 2017 19:13

Affaire d’Orly : le père de l'assaillant nie toute intention terroriste

Un frère et un cousin de l'homme abattu samedi après avoir attaqué une patrouille de l'opération Sentinelle dans l'enceinte de l'aéroport d'Orly étaient toujours en garde à vue dimanche, les enquêteurs tentant d'en savoir plus sur l'assaillant, a-t-on appris de source judiciaire.

Ils s'étaient présentés spontanément à la police en même temps que le père de l'auteur de l'attaque, qui a été remis en liberté dès samedi soir.

Sur Europe 1, il a assuré que son fils, Ziyed Ben Belgacem, qui a dit vouloir "mourir par Allah" aux militaires qu'il agressait, n'avait aucun lien avec le terrorisme islamique.

"Il (n')a jamais (..) été un terroriste mon fils. Jamais il a fait la prière et il boit", a-t-il dit, "et sous l'effet de l'alcool et du cannabis, voilà où on en arrive."

Toujours de source judiciaire, on a indiqué qu'une autopsie de Ziyed Ben Belgacem aurait lieu dimanche pour déterminer s'il était sous l'emprise d'alcool ou de drogues au moment de son attaque.

L'homme, âge de 39 ans, a commencé par tirer sur un policier lors d'un contrôle routier tôt samedi matin à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) puis dans un bar de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), avant de voler une voiture et de prendre la direction d'Orly.

 

Reuters

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).