Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 27 Avril 2018

La Turquie bien loin d'une adhésion à l'UE, dit Sigmar Gabriel

 

La Turquie n'a jamais été aussi éloignée d'une adhésion à l'Union européenne, estime le ministre allemand des Affaires étrangères.

Dans une interview au magazine Der Spiegel publiée samedi, Sigmar Gabriel revient sur les tensions apparues ces derniers temps entre la Turquie et l'Allemagne, et plus généralement l'UE.

"Aujourd'hui, la Turquie est manifestement plus loin qu'elle ne l'a jamais été de devenir membre de l'Union européenne", dit-il à propos des discussions menées de longue date avec Ankara.

L'Allemagne, comme les Pays-Bas pour les mêmes raisons, traversent un vif contentieux avec la Turquie, né des interdictions faites à des ministres turcs de tenir des réunions publiques dans le cadre de la campagne auprès de la diaspora turque en vue du référendum constitutionnel prévu le 16 avril.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui compte sur ce référendum pour étendre ses pouvoirs, a accusé les deux pays de se comporter comme des Etats fascistes ou nazis.

Avant cette dernière polémique en date, l'UE a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude face à la répression pratiquée à grande échelle en Turquie depuis la tentative de coup d'Etat militaire de juillet dernier.

Sigmar Gabriel, dans son interview, souligne que l'Allemagne, qui abrite une forte minorité turque, doit éviter de céder aux provocations de la Turquie car ce serait faire le jeu du président Erdogan, dont les propos inquiètent fortement dans les chancelleries européennes.

Reuters

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie doit miser sur l’exportation de l’électricité verte" (Tewfik Hasni)

  « Le photovoltaïque ce n’est que de l’énergie électrique, et ça ne nous permet pas d’exporter », fait remarquer l’expert.

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.