Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 30 Mai 2017

France : Macron se rapproche à un demi-point de Le Pen et creuse l'écart sur Fillon, selon un sondage Ifop-Fiducial (élections)

 

Emmanuel Macron se rapproche à un demi-point de Marine Le Pen (Front national) et creuse l'écart sur François Fillon (Les Républicains) dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle mesurées chaque jour par Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNEWS et Sud Radio.

Selon cette enquête effectuée auprès de 1.376 personnes entre le 14 et le 17 mars et publiée vendredi, 26,5% des sondés voteraient pour la candidate d'extrême droite (stable), 26% pour l'ex-ministre de l'Economie (+0,5 point) et 18% (stable) pour l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

Le candidat socialiste, Benoît Hamon, recueille 13,5% des intentions de vote (stable) et son rival de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, 10,5% (-0,5 point).

Au second tour, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen avec 61% des suffrages contre 39%.

A 37 jours du premier tour, selon ce sondage, quatre Français sur dix disent pouvoir encore changer d'avis. Un ratio qui monte à 49% pour Emmanuel Macron.

En revanche, 81% des sondés disant vouloir voter pour Marine Le Pen affirment être sûrs de leur vote. Le ratio est de 61% pour Benoît Hamon, 60% pour François Fillon et 47% pour Jean-Luc Mélenchon.

Reuters

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Plusieurs de ceux qui la cachaient avec soin avant ce temps n'ont plus
    eu honte de la rendre publique; il y a eu meme des courtisans qui ont choisi Versailles pour
    se soumettre a cette operation, parce que le roi s'informait de toutes les circonstances
    de cette maladie. http://www.sophiechassat.com

    Rapporter massage lyon pas cher lundi 27 mars 2017 14:44
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP revendique un nouveau Tebboune tous les mercredis

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie - Le déficit de la balance courante s'est fortement aggravé et atteint 4,1% du PIB

  Le déficit commercial s’est aggravé, à fin avril 2017, pour se situer à 4,31 milliards de dinars, contre 3,30 milliards de dinars en avril 2016, selon le rapport de la Banque centrale de Tunisie sur les “évolutions économiques et monétaires”, publié en mai 2017.

Algérie - Les milliards de dollars d'investissements du saoudien Radyolla dans le phosphate n'étaient que du vent

Ce qui devait être un méga-investissement saoudien de 15 milliards de dollars dans le secteur des phosphates et qui a été présenté, l'espace d'un moment fugace comme un gros succès de Abdeslam Bouchouareb n’était que du vent, révèle une enquête de Tariq Hafid, publiée aujourd'hui dans Le Soir d’Algérie.

Algém6rie - Les 15 milliards d'investissements du saoudien Radyolla dans le phosphate n'étaient que du vent

Ce qui devait être un méga-investissement saoudien de 15 milliards de dollars dans le secteur des phosphates et qui a été présenté, l'espace d'un moment fugace comme un gros succès de Abdeslam Bouchouareb n’était que du vent, révèle une enquête de Tariq Hafid, publiée aujourd'hui dans Le Soir d’Algérie.