Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 27 Juin 2017

L'Iran, la Russie et la Turquie vont créer un groupe de surveillance sur la Syrie

Jeudi, lors de pourparlers de paix qui se tiennent actuellement à Astana, la Russie, l'Iran et la Turquie sont convenus de créer un groupe opérationnel tripartite chargé de surveiller le cessez-le-feu en Syrie, a indiqué un responsable du ministère russe des Affaires étrangères.
Le groupe aura pour fonction de surveiller la cessation des hostilités, l'interruption de toute violation par toutes les parties et de prendre des mesures de confiance afin que puisse se poursuivre le processus de paix, a déclaré le directeur du département Moyen-Orient et Afrique du Nord du ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Verchinin, lors de la vidéo-conférence organisée à Astana jeudi pour mettre en présence des interlocuteurs de Moscou, Astana et Damas.
"L'un des résultats concrets de ce qui s'est passé aujourd'hui à Astana est l'adoption des dispositions du groupe conjoint, composé de la Russie, de l'Iran et de la Turquie, qui fonctionnera régulièrement pour préserver et renforcer la cessation des hostilités,'' a ajouté M. Verchinin.
Il a également dit que le groupe travaillera en permanence et que ses activités ne se limiteront pas aux aspects techniques.
"Des mesures de confiance seront prises et d'autres problèmes seront résolus afin de contribuer au processus de paix syrien.''
Le chef d'état-major adjoint des forces armées russes, Sergueï Afanasyev, a dit qu'un mécanisme spécial d'échange des otages a été créé à la réunion d'Astana.
Des mesures visant à renforcer la confiance mutuelle ont été évoquées pendant la réunion, a-t-il dit, ajoutant que l'absence de confiance entrave considérablement le processus de paix.
La prochaine réunion sur la Syrie aura lieu à Astana dans 30 jours. Les groupes de travail se réuniront pour continuer à travailler sur le processus de paix.
Cette réunion de deux jours fut la seconde de ce type à s'être tenue sur la question syrienne à Astana, la capitale kazakhe.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Le Nobel d'économie Jean Tirole à Alger parmi de prestigieux conférenciers de la Société d’économétrie

La Banque d’Algérie a apporté son concours logistique à cet événement académique, le premier de ce niveau mondial en Algérie pour la théorie économique quantitative qui se tiendra le week-end prochain.

Belkacem Boukherouf, économiste : "Avec plus de 800 milliards de dollars dépensés, on aurait pu construire un Portugal"

  L’économiste Belkacem Boukherouf souligne dans un entretien à Maghreb Emergent l’ampleur de la défaillance de la gouvernance algérienne qui dépense – beaucoup – sans gérer. Le fait que ce soit le gouvernement qui parle de diversification de l’économie au lieu des entreprises est révélateur d’une grave distorsion. C’est le gouvernement qui empêche les "entreprises de se diversifier et de renforcer...

L'indien Dodsal signe un contrat de 1,1 milliard de dollars pour la réalisation d'une centrale à Hassi-Messaoud

  Le groupe indien Dodsal basé à Dubaï a signé avec Sonatrach un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur la réalisation d'une centrale à Hassi Messaoud. L'information révélée par les médias du Golfe a été confirmée par Sonatrach, selon le journal El Moudjahid.