Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Avril 2017

AQMI diffuse une vidéo de la Suissesse Béatrice Stockly enlevée au Mali

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a rendu publique une nouvelle vidéo dans laquelle s'exprime la Suissesse Béatrice Stockly, enlevée en janvier 2016 à Tombouctou (nord du Mali), rapporte mercredi le site d'informations mauritanien Al-Akhbar.
Ce site, généralement bien informé sur l'activité des groupes islamistes armés du nord du Mali, indique que l'évangéliste, qui se dit en "bonne santé", apparaît voilée dans cet enregistrement. Selon Al-Akhbar, l'otage y lit une déclaration, en français, dans laquelle elle salue sa famille, remercie sa mère "pour son courrier contenant sa photo" et "le gouvernement suisse pour tout ce qu'il a fait".
Elle précise que cet enregistrement d'un peu plus de deux minutes date du 31 décembre 2016.
Béatrice Stockly a été enlevée il y a un an par "l'Emirat du Sahara", un groupe armé lié à AQMI. Dans une vidéo de revendication à l'époque, AQMI a exigé, en échange de sa remise en liberté, la libération d'Ahmad al-Mahdi, alias Abou Tourab, un cadre d'AQMI jugé par la Cour pénale internationale (CPI), et de plusieurs autres de ses membres détenus dans des prisons maliennes.
L'enregistrement rappelait que Béatrice Stockly, bien qu'elle ait été "interdite de vivre dans un pays islamique, a violé cette condition de sa libération après son premier enlèvement en 2012 pour vivre à Tombouctou". "Elle pensait pouvoir être protégée par les forces françaises présentes dans la région", soulignait l'enregistrement.
Dans cette même vidéo, l'otage suisse a reconnu avoir mené des campagnes "d'évangélisation dans plusieurs pays africains". Les islamistes armés lui reprochent de mener son action pour "détourner beaucoup de musulmans de leur religion".

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Dans le Rif, une fronde persistante qui se radicalise politiquement

                                La tension reste toujours vive dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, où le ton des manifestations contre '"'la hogra'' et le ''Makhzen'', sept mois après la mort dans d’atroces conditions d’un poissonnier se radicalise prenant parfois des contours ''indépendantistes''.

Réponse à Slim Othmani (I) - Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

    L’article de Slim Othmani sur les «6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne» a inspiré au chroniqueur Abed Charef des réflexions en 4 parties dont nous commençons la publication aujourd’hui. Le premier article porte sur l'interdiction de fait du partenariat public-privé (PPP) qui constitue bien un handicap pour les entreprises algériennes. Mais, estime-il, l’introduire en l’état actuel des choses contient un...

Maroc: Le gouvernement El Othmani à l'épreuve des revendications syndicales

       Le vote de confiance des deux chambres du Parlement est déjà acquis au nouveau chef de Gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani. Il lui reste l'épreuve des centrales syndicales qui ont ferraillé dur contre l’ex-gouvernement pour rétablir le dialogue social.