Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 27 Avril 2018

Le nouveau Secrétaire général de l'ONU appelle à faire évoluer les stratégies de prévention des conflits

Le nouveau Secrétaire général Antonio Guterres a demandé mardi à l'ONU et aux Etats membres de modifier leurs stratégies et leurs méthodes de prévention des conflits et de construction d'une paix durable.
Au cours de sa première allocution au Conseil de sécurité depuis sa prise de fonctions, M. Guterres a souligné qu'il était nécessaire que l'ONU revoie son approche de la paix et de la sécurité dans le monde, en s'efforçant de prévenir les conflits au lieu de devoir y répondre.
M. Guterres a annoncé aux 15 nations du Conseil qu'il avait mis en route plusieurs réformes du fonctionnement de l'ONU, afin de pouvoir prévenir les conflits en les repérant et en agissant le plus tôt possible.
Il a également demandé une réforme des programmes de développement de l'ONU, afin de soutenir la construction d'une paix durable non plus seulement par la prévention, la résolution des conflits et les opérations de maintien de la paix, mais aussi et surtout au moyen de programmes de développement et de construction de la paix à long terme.
Le Conseil de sécurité a organisé mardi matin un débat public pour discuter des diverses approches en matière de prévention des conflits et de maintien de la paix, notamment pour les conflits les plus difficiles à résoudre, comme au Soudan du Sud, en Syrie ou au Yémen.
"La prévention des conflits ne doit jamais servir à d'autres buts politiques", a déclaré M. Guterres, soulignant que déjà bien trop d'occasions d'empêcher l'éclatement d'un conflit avaient été perdues, en raison de la méfiance réciproque des Etats membres entre eux.
"Lorsque nous agissons de manière préventive, nous devons éviter les doubles standards. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il ne doit exister aucun standard", a-t-il ajouté.
A cet égard, M. Guterres s'est engagé à renforcer la confiance entre les Etats membres, ainsi que celle des Etats membres envers les Nations Unies, afin de coopérer plus efficacement à la prévention des conflits, "notamment en faisant suivre la détection précoce des conflits par des mesures précoces".

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie doit miser sur l’exportation de l’électricité verte" (Tewfik Hasni)

  « Le photovoltaïque ce n’est que de l’énergie électrique, et ça ne nous permet pas d’exporter », fait remarquer l’expert.

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.