Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

Etats-Unis:Dans son discours d'adieu, Obama affirme ses valeurs face à Trump

Dans son discours d'adieu après huit ans passés à la Maison blanche, le président des Etats-Unis Barack Obama a appelé mardi ses concitoyens à défendre les valeurs américaines et à rejeter les discriminations.
Dans une allocution empreinte d'émotion, lors de laquelle il a remercié sa famille et déclaré le temps passé à la Maison blanche comme l'honneur de sa vie, Barack Obama a demandé à son auditoire d'embrasser sa vision du progrèset de rejeter certaines des mesures politiques que souhaite prendre son successeur à la Maison blanche, le républicain Donald Trump.
"Ainsi, tout comme nous, citoyens, devons rester vigilant face aux agressions extérieures, nous devons nous garder d'affaiblir les valeurs qui font ce que nous sommes", a déclaré
le président démocrate devant environ 18.000 personnes à Chicago, la ville où il avait célébré en 2008 sa victoire historique en tant que premier président noir des Etats-Unis.
Donald Trump, qui doit prendre ses fonctions le 20 janvier, a proposé d'interdire temporairement l'entrée des Etats-Unis aux musulmans, de construire un mur le long de la frontière avec le Mexique, de remanier profondément l'accord de Paris sur le climat et d'abroger en tout ou partie la réforme phare de Barack Obama visant à généraliser l'assurance-maladie.
"Je rejette la discrimination contre les Américains musulmans", a déclaré Barack Obama, s'attirant des applaudissements.
"Si quelqu'un peut mettre en place un plan qui soit manifestement meilleur que les améliorations que nous avons faites à notre système de santé, qui couvre autant de gens à un coût moindre, je le soutiendrai publiquement", a ajouté le président sortant.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.

Un sondage de RAJ confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique

  Un sondage réalisé par l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ) confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique.