Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Avril 2017

La Banque mondiale prévoit une reprise de la croissance économique mondiale en 2017

La Banque mondiale a déclaré mardi dans son dernier rapport que l'économie mondiale devrait connaître une reprise modérée au cours des années à venir, avec des taux de croissance de 2,7 % en 2017 et de 2,9 % en 2018.
La croissance prévue pour l'année 2017 est maintenant supérieure aux prévisions antérieures de 2,3 % qui avaient été formulées en 2016. Elle reste cependant inférieure de 0,1 % aux estimations les plus optimistes qui avaient été faites en juin 2016, a affirmé la Banque mondiale dans son rapport phare sur les Perspectives économiques mondiales.
L'établissement de prêt basé à Washington a imputé cette légère accélération de la croissance aux améliorations constatées au sein des marchés émergents et des économies en voie de développement, qui étaient initialement supposées connaître une récession, et plus particulièrement à la hausse des prix des matières premières.
La Banque mondiale prévoit pour les marchés émergents et les économies en voie de développement une croissance de l'ordre de 4,2 % en 2017 et 4,6 % en 2018.
Ces économies devraient contribuer à hauteur de 1,6 point de pourcentage à la croissance globale en 2017, et représenter 60 % de la croissance mondiale totale pour la première fois depuis 2013.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

L’alerte de Brahim Hasnaoui : La moitié des entreprises privées algériennes du BTP en péril

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Dans le Rif, une fronde persistante qui se radicalise politiquement

                                La tension reste toujours vive dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, où le ton des manifestations contre '"'la hogra'' et le ''Makhzen'', sept mois après la mort dans d’atroces conditions d’un poissonnier se radicalise prenant parfois des contours ''indépendantistes''.

Réponse à Slim Othmani (I) - Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

    L’article de Slim Othmani sur les «6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne» a inspiré au chroniqueur Abed Charef des réflexions en 4 parties dont nous commençons la publication aujourd’hui. Le premier article porte sur l'interdiction de fait du partenariat public-privé (PPP) qui constitue bien un handicap pour les entreprises algériennes. Mais, estime-il, l’introduire en l’état actuel des choses contient un...

Maroc: Le gouvernement El Othmani à l'épreuve des revendications syndicales

       Le vote de confiance des deux chambres du Parlement est déjà acquis au nouveau chef de Gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani. Il lui reste l'épreuve des centrales syndicales qui ont ferraillé dur contre l’ex-gouvernement pour rétablir le dialogue social.